Fooding, la gastronomie au féminin

Couv Clan des Madones-Jeanne Detallante et TwiceLe guide culinaire Fooding 2014 sort aujourd’hui avec, en plus de bonnes adresses, un dossier qui nous a réchauffé le cœur…

Fooding-la-gastronomie-au-feminin-

 

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Le Fooding est un mouvement dont l’ambition est de mettre la gastronomie à la portée de tous. Comme chaque année, le guide nous offre 800 adresses succulentes mais avec cette fois-ci un bonus fort bienvenu dans ce milieu hyper machiste de la cuisine, un dossier, intitulé « la cuisine a-t-elle un sexe » ? La réponse est très savoureuse, c’est non, évidemment !

Pourtant, elles restent très minoritaires les femmes cheffes

Seulement 25% des cuisiniers professionnels sont des cuisinières et l’Express nous confirme que la restauration haut de gamme ne compte que 10% de femmes dont une seule affiche 3 étoiles au Michelin, c’est bien sûr Anne-Sophie Pic, à Valence. On peut aussi citer pour le plaisir : Adeline Grattard à Paris, Marie Rougier à Montbazillac, Dominique Crenne à San Francisco, bref ça commence à bouger sérieusement ! Bertrand Grébaut, chef du Septime qui compte 4 femmes sur 7 dans sa brigade, une exception, on le félicite, est optimiste puisqu’il dit « RV dans 10 ans ! ».

Pour presser un peu le mouvement

Le Fooding organise aussi le Clan des Madones. C’est une opération 100% femmes, vendredi soir et ce week-end dans un restaurant éphémère installé dans un garage rue de Vaugirard à Paris. 3 dîners à 6 mains seront concoctés par des cheffes différentes chaque soir, Alix Lacloche, Alice Quillet, Agata Felluga, Beatriz Gonzales… (elles sont 13 en comptant la sommelière),  chacune se chargeant de l’entrée, du plat ou du dessert; un bon dîner moyennant 30 euros si vous réservez sur lefooding.com. Bon ap’ les petits trognons !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce jeudi 14 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.