Florent Pagny, de la voix au bois

Photo_Pagny_IkoSi vous l’avez vu un jour en train d’envoyer un texto depuis le plateau de l’émission The Voice, où il est juré, ne vous demandez plus à qui il l’envoyait. Le chanteur, fils d’un modeleur, entretient un contact régulier avec un menuisier. Pourquoi ? Pour mieux s’adonner à son violon d’Ingres : dessiner des meubles en bois.

Et pour donner vie à ses créations, il fait confiance à un vieil ami : Guillaume Boulé. La vedette, qui est actuellement en tournée dans toute la France, et l’artisan se connaissent depuis plus de 15 ans. A l’époque, Florent Pagny avait fait appel à lui pour installer une clôture dans sa propriété de La-Celle-les-Bordes, dans les Yvelines. Etant tous les deux fils de travailleurs du bois, ils se sont vite trouvés en phase. Alors que le chanteur lui commande des meubles, Guillaume Boulé lui demande pourquoi il ne les dessinerait pas lui-même. Cet exercice, le juré de The Voice y est accoutumé puisqu’il a déjà dessiné tous les meubles de sa maison en Argentine, où il vit la plupart du temps. Il a donc accepté, et, d’un fauteuil au départ, c’est la panoplie complète du salon (canapé, guéridon, table basse, …) qui a finalement pris forme.

Photo_Foret_de_RambouilletC’est en novembre 2013, lorsque Florent Pagny lui commande un nouveau fauteuil que son ami lui suggère l’idée : pourquoi ne pas en faire une collection ? On ne saura pas s’il a été motivé par l’envie d’imiter Brad Pitt, mais il a en tous cas été séduit par le projet. Après de longues discussions par SMS/MMS interposés, les deux hommes sont parvenus à finaliser leur collection « Pagny-Boulé ». Les deux hommes étaient fiers de présenter leurs meubles à la vente le 5 et 6 avril derniers, dans l’atelier du menuisier. En plus d’avoir un aspect très travaillé, à la fois lisse et stylisé, ils sont entièrement réalisés en bois de chêne local. Tout vient de la forêt de Rambouillet : c’était la condition qu’avait posée Pagny avant d’approuver la proposition. Pour acquérir une pièce de la ligne de fauteuils, dont la conception est aussi en partie due au célèbre designer Philippe Starck, l’un des meilleurs amis de l’artiste, il faudra débourser la somme de 4000 €. A ceux qui parlent d’opération commerciale, Florent Pagny rétorque que ni lui ni Guillaume Boulé n’avaient besoin de ça pour vivre confortablement.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

A l'issue de sa prépa bio au Lycée Chaptal, à Paris, Arnaud intègre l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT). Avant de rejoindre Néoplanète, il a fait ses premières armes de journaliste à Ça m’intéresse et Science&Vie Junior.