Fini les fautes d’orthographe !

phlife-edu-032-004_A5Dans les copies des élèves comme dans les lettres de motivation, les fautes d’orthographe abondent… mais ce n’est peut-être pas une fatalité ! 

Fini-les-fautes-d-orthographe-

Version écrite de la chronique

Le bilan est lourd: en 2007, 2 professeurs de science du langage ont voulu en savoir plus. Selon leur étude, les élèves de 3ème en 2005 faisaient le même nombre d’erreurs que les élèves de 5ème en 1987… donc en gros, l’écart de compétence était en moyenne de deux niveaux scolaires : c’est quand même assez impressionnant ! Mais le  » projet Voltaire « , et c’est la bonne nouvelle, se propose de bousculer ce constat. C’est un service en ligne de remise à niveau en orthographe conçu par la société lyonnaise Woonoz. Nous parlions la semaine dernière d’enseignement des maths en ligne de Salman Khan, voici son pendant en bon français et, en plus, interactif !

Les élèves vont encore passer des heures à regarder des vidéos ?

C’est pour la bonne cause ! Après un test, la méthode propose à l’élève un programme selon son niveau, sous forme de questions / réponses. Le jeu ? Dénicher les fautes d’orthographe : tant que la règle n’est pas assimilée, le logiciel propose de nouveaux exercices… et il y a 7 niveaux à franchir, avec un score qui s’affiche, comme dans un jeu vidéo !

Moins amusant qu’un jeu vidéo…

Il faut être super motivé pour travailler seul devant son écran.Pour les jeunes qui le sont moins, le projet Voltaire propose un programme spécial aux établissements scolaires et dans ce cas, il est suivi par un professeur qui va aider l’élève. Le tout pour un prix raisonnable, pas plus de 2000 euros pour un établissement. Ils sont déjà 300 établissements à l’avoir adopté, collèges, lycées et même universités ou écoles d’ingénieurs. Car on peut être brillant et totalement nul en orthographe. Le projet Voltaire existe même en version   » appli  » de téléphone ou en tablette.

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 11  septembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.