Fiche : le mobilier de jardin en bois

Pour mieux comprendre les impacts de notre consommation sur le monde. Par Elizabeth Pastore-Reiss, cabinet Ethicity, www.ethicitynet

Cet article est disponible dans le Néoplanète 13

Matières premières

Impacts négatifs

– Le problème majeur, c’est la déforestation, responsable de 20 % des émissions de CO2 mondiales et d’une perte de la biodiversité. Elle bouleverse les modes de vie des populations concernées. En Europe, 20 à 40 % du bois tropical proviendrait d’exploitations illégales.

– Le bois étranger nécessite d’être transporté sur de longues distances, par voies maritime et routière, ce qui augmente les émissions de CO2.

Impacts positifs

– Bien géré, le bois est un matériau durable et renouvelable, qui stocke du CO2 pendant toute son existence. Il est neutre en carbone, contrairement aux matières plastiques.

– Une certification (FSC, PEFC, TFT) garantit un bois géré durablement et dont la traçabilité est assurée.

– Il est possible de remplacer des essences tropicales par des essences locales aux caractéristiques similaires (aspect, résistance) grâce à un traitement spécifique : la rétification® (procédé thermique).

Fabrication

Impacts négatifs

– Des colles et des produits de traitement chimiques sont souvent utilisés lors de la fabrication et contiennent en particulier du formaldéhyde, substance classée cancérigène.

– La rétification® du bois le rend cassant et est consommatrice d’énergie.

Impact positif

– Certains fabricants utilisent des produits naturels (sel de bore, huile, cire…) pour le traitement et des colles en résine naturelle pour l’assemblage.

Utilisation

Impacts négatifs

– Les contraintes naturelles du bois (déformation, pourrissement, attaques d’insectes…) peuvent diminuer sa durée de vie s’il n’y a aucun entretien.

– De nombreux produits d’entretien (lasures, vernis…) sont toxiques pour l’homme et l’environnement.

Impact positif

– Il existe des traitements naturels (à base d’huile de lin) et labellisés.

Conclusion : pour un mobilier durable et agréable, privilégiez les essences certifiées, ou bien locales, et traitées de manière écologique.

Sources : WWF, Sciences et Nature, Les Amis de la Terre, www.magazine-avantages.fr, www.marche-equitable.com, Sites Web des labels cités.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone