Fête de la science : de l’infiniment grand à l’infiniment petit

image ciel étoiléLa Fête de la science démarre aujourd’hui et se tient jusqu’au dimanche 13 octobre, demandez le programme !

La-science-en-fete-

 

 

Version écrite de la chronique, collaboration: Nathalie Cayzac

Le but de cette manifestation est de favoriser les échanges entre les chercheurs et le grand public. Un pari réussi avec chaque année plus d’un million de visiteurs, 7000 chercheurs impliqués bénévolement et un foisonnement d’animations, expositions, débats et initiatives originales pour tous les publics. 2 thèmes principaux cette année : « De l’infiniment grand à l’infiniment petit » et « L’eau dans tous ses états », pour appréhender la préhistoire, la biodiversité, l’écologie, la paléontologie, la biologie ou encore l’archéologie.

Quelques exemples de manifestations 

A Paris, le Museum d’Histoire Naturelle ouvre les portes de ses laboratoires et organise des ateliers moulages et fouilles pour les apprentis paléontologues et archéologues, un atelier « micro-organismes » pour comprendre l’importance des microbes et un  autre sur l’eau des océans pour les plus petits ; Les plus grands vont apprendre la « taille de silex » pour faire du feu comme les hommes préhistoriques ou vont explorer l’eau et sa pollution, qu’est-ce que cela signifie, les conséquences etc

Nos régions se mobilisent aussi

Dans toute la France, il se passe quelque chose ! Par exemple, à Hillion dans les Côtes d’Armor, on découvrira la nuit et la biodiversité d’un ciel étoilé à l’oeil nu ou avec des instruments, pour comprendre  la pollution lumineuse ; à Cesson Sévigné dans l’Ille et Vilaine, on partira en canoé pour voir de plus près la biodiversité aquatique. Bref des animations gratuites, très souvent amusantes, dont le programme est sur le site : fêtedelascience.fr

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mercredi 9 octobre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.