Le commerce équitable au coeur de la polémique


cacao crédit photo PhovoirLa quinzaine du commerce équitable se clôt dimanche avec un évènement festif, éthique et solidaire… Et dans le même temps, le commerce équitable fait l’objet de débats virulents au centre même du système.

ENV 16 05

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

La 4ème édition de la Fairpride, organisée à l’initiative du réseau éthique Artisans du monde, se tiendra à Paris ce dimanche 18 mai. La Fairpride c’est à la fois un village solidaire composé de stands de vente et de dégustation, mais c’est aussi pour que la fête soit parfaite des animations telles que cours de danse, contes pour enfants, défilé de mode éthique, concerts etc. Le village est ouvert de 10h à 21h place Baudoyer dans le 4ème arrt ; Et puis en point d’orgue, à partir de 14h un défilé festif et musical prendra d’assaut les rues de Paris.

Le commerce équitable est à la mode et de nombreux Français y succombent mais il est aussi au cœur d’une polémique…

En novembre dernier, Fairtrade International (FTI) a lancé un nouveau programme de certification avec la création de nouveaux labels « ingrédients » et non plus « produits ». C’est tout simplement la remise en cause de la règle d’or du 100% équitable ; car ces nouveaux labels permettent à un produit labellisé Max Haavelar, comme une barre chocolatée de ne contenir qu’un seul ingrédient issu du commerce équitable (le cacao par exemple) et pas obligatoirement les autres ingrédients (le sucre par exemple).

Ce nouveau système répond en fait à une demande croissante de produits issus du commerce équitable et permet d’élargir l’offre

Des multinationales et distributeurs y voient en effet une belle opportunité de proposer des produits portant un label équitable, à moindre frais, sans en accepter les contraintes et sans remettre en cause leur fonctionnement et leurs marges. Les acteurs de la filière, dont Artisans du monde, mais aussi les marques Alteréco ou Ethiquable souhaitent évidemment accroitre la part de l’équitable dans le commerce mondial mais sans en revoir les exigences à la baisse : Fairtrade International et Max Haavelar sont donc dans leur collimateur…Car derrière ce nouvel étiquetage, il y aura des produits « 100% CE » et des produits contenant un seul ingrédient équitable : résultat, au consommateur d’être attentif s’il ne veut pas être le dindon d’une farce pas très équitable !

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée vendredi 16 mai 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.