L’envie d’être en vie

Terreform, Fab Tree Hab 2, 2012 (c) TerreformAvez vous déjà vu des maisons qui poussent, du mobilier et des vêtements créés à partir de bactéries, ou encore des perles artificielles naturelles ? Vous en aurez l’occasion à  partir du 26 avril avec l’exposition, En vie : aux frontières du design.

Artistes, designers, architectes et chercheurs se sont inspirés de la nature et de ses mécanismes pour trouver des solutions innovantes. La nature est bien faite et les avancées technologiques permettent aujourd’hui de l’imiter. Le biomimétisme a donc de beaux jours devant lui.

3 bonnes raisons d’y aller :

Shamees Aden, Amoeba shoe, 2012 (c) Shamees Aden

 

1- Pour les créations : étonnantes, amusantes, intrigantes, à l’esthétisme parfois absurde, elles invitent au voyage et à l’émerveillement. Elles sont une source d’inspiration et la preuve qu’il est possible de construire autrement.

2- Pour le respect de la nature : pour mimer la nature, il faut l’étudier, la comprendre et l’écouter. Les créations exposées valorisent le rythme et le développement naturel.

3-Parce que c’est notre futur : le biomimétisme est l’avenir de nos constructions et de notre mode de production. C’est la raison pour laquelle Lufthansa tente de surfer ou plutôt de « voler » sur la vague. La compagnie aérienne allemande vient d’annoncer qu’elle allait appliquer des petits carrés de vernis imitant la peau des requins sur deux de ces Airbus A 340-300. La peau du requin a en effet la propriété de diminuer la résistance des fluides, consommant ainsi moins d’énergie. Une drôle d’idée qui pourrait se révéler être une solution efficace pour économiser du carburant. Jusque 1% selon Denis Darracq collaborateur de la compagnie.

Infos pratiques
Espace fondation EDF –  Paris.
Du 26 avril au 1er septembre 2013
Du mardi au dimanche de 12h à 19H (sauf les jours fériés)
Entrée libre

Prochainement en ligne : l’exposition en photos avec des interviews !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Barbara Krief

Journaliste pour Le Plus de L'Obs, Barbara Krief continue d'écumer les festivals engagés pour Néoplanète. Retrouvez-la sur Twitter @KriefB.