Expo Regards et Mues : portrait de l’artiste Liox

Du 9 au 27 mars, filez à l’exposition artistique « Regards et Mues » qui met en scène le recyclage de manière créative*. Parmi les artistes exposés, Liox, formé à l’école d’Arts Graphiques Corvisart, est graphiste et peintre. Sa devise ? Aller à l’essentiel par les moyens les plus simples.


 » N’avons-nous pas pensé trop longtemps qu’il suffisait de « jeter » les choses pour qu’elles n’existent plus – comme si de petits trous noirs se trouvaient à disposition à domicile ?, s’interroge Liox. Mais non, nous n’avons point ces commodités cosmiques. Ce que nous jetons nous revient discrètement – mais dangereusement – en molécules  et atomes divers,… comme un boomerang. »

Pour l’exposition « Regards et mues », symbolique de la re-transformation des objets, Liox a souhaité faire des œuvres questionnant le rapport de l’homme, de ses objets et de son environnement. Ses œuvres prennent ici trois formes différentes. « J’ai ramassé des planches de bois abandonnées sur le trottoir pour les utiliser comme support des peintures, raconte-t-il. J’ai peint avec de la peinture faite de fromage blanc (caséine) et de cire d’abeille. Une technique dite « cerra colla » datant de la renaissance.» Les deux peintures ci-dessus et ci-dessous ont été réalisées avec cette technique.

« J’ai aussi enfermé dans des bouteilles de verre des dessins représentant des cœurs tracés sur papier aquarelle… Un peu comme une sorte de Robinson artiste, explique-t-il. J’ai enfin peint sur des plaques de verre. La peinture sur verre fait partie intégrante de l’héritage culturel de quelques pays comme l’Iran ou le Sénégal. »

Liox ne se limite pas à la peinture, il crée des concepts nouveaux de présentation d’œuvres au public. Son œuvre « Street Living Room Art » (Art de rue et de salon) consiste ainsi à coller très légèrement des dessins originaux sur papier aquarelle … dans la rue. Des dessins à voir, à regarder, à décoller, à emporter, à encadrer chez soi ou offrir à nouveau. « La rue est le meilleur des tests si l’on souhaite réaliser une image efficace, explique-t-il. Dans la jungle visuelle urbaine, l’œil du passant est intransigeant. Capter son attention est une prouesse. »

Autre curiosité dans son travail : Forest Drawing (Forêt de dessins). Liox suspend sur un réseau de fils – comme du linge – des milliers de dessins sur une thématique. Le visiteur peut – pour une somme très modeste – choisir, décrocher et emporter son dessin. Liox a ainsi réalisé une telle installation avec 2000 dessins représentant des Mariannes très variées dans la mairie du 4ème arrondissement de Paris, lors de la Nuit Blanche de 2007.

*Au 59 rue de Rivoli : www.regardsetmues.com

Plus d’infos sur Liox : www.lioxart.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone