Expo : EAU+ART+DESIGN

Comment faire du b’eau ? C’est à cette question qu’ont voulu répondre les designers et artistes pour EAU+ART+DESIGN, une exposition inédite au Pavillon de l’eau de Paris. L’occasion de réfléchir sur la place de l’eau dans notre quotidien.

Réduire notre consommation d’eau en la recyclant, s’approvisionner grâce à des ressources alternatives ou mieux utiliser l’eau du robinet… EAU+ART+DESIGN aborde différents sujets liés à notre consommation d’eau domestique, d’eau à boire et d’eau-hygiène. Sur le parcours se trouvent plusieurs œuvres d’art contemporain qui offrent une vision décalée de notre propre rapport à l’eau. L’exposition est composée de 35 œuvres, projets ou objets qui présentent de nouvelles façons écologiques et originales d’utiliser l’eau. Zoom sur quelques-unes d’entre elles.

– Parce que l’on n’a pas toujours une fontaine à portée de main, Isabelle Daëron et ENSCI ont imaginé Topique‐eau, un concept de fontaine publique qui se greffe sur des éléments existants (arbres, lampadaires, bâtiments…). Autonome, elle tire profit des eaux de pluie (captation, stockage et filtration) directement là où elles arrivent.

– Remplacer l’eau du robinet par la pluie ? C’est ce qu’ont voulu créer Olivier Gassies et VIA avec les Collecteurs n°003 et n°005. Ils rassemblent la rosée et l’eau de l’humidité ambiante pour l’utiliser lorsque la qualité de l’eau courante n’est pas nécessaire, pour l’arrosage des plantes par exemple.

– Pour favoriser les économies d’eau dans la cuisine, Aurore Fontaine, Tony Jouanneau et Marie Hautecoeur de l’IAV ont imaginé Re‐source, un plan de travail surmonté d’un potager hydroponique (les plantes sont cultivées sur une substance neutre qui remplace la terre) qui recyclerait l’eau. Le potager, alimenté par l’eau de la cuisine, filtre l’eau qui est ensuite réutilisée pour le lave-vaisselle et les toilettes. Après usage, l’eau est traitée par un système sous-terrain d’assainissement autonome.

– La gourde Gobi apporte une solution aux bouteilles plastiques jetables qui s’amoncèlent dans nos poubelles et décharges. Réutilisable, écologique et créative, Gobi est éco‐conçu : il est fabriqué sans bisphénol A et produit avec des impacts limités sur l’environnement. Son petit plus : il peut être personnalisé en y glissant une image ou encore une photo !

Gobi, en voie de commercialisation – Cédric RAGOT / GOBILAB


Pavillon de l’eau

Jusqu’au 31 octobre 2011 – Adresse : 77, avenue de Versailles 75016 PARIS

Du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00, le samedi de 11h00 à 19h00 ‐ visite guidée de l’exposition à 15h00

Ateliers pour enfants tous les samedis après‐midi (sur inscription)

Ouverture exceptionnelle le dimanche 19 juin de 11h00 à 19h00 dans le cadre de Designer’s Days

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone