Etnies : achetez une chaussure, plantez un arbre

La marque de chaussures Enies, en collaboration avec le Costa Rica, l’ONU et l’UNESCO, entame un grand projet de reforestation pour permettre à une tribu indigène, les Maleku, de renaître de ses cendres. En cette année internationale des forêts, les Nations Unies ont décrété que leur territoire était une réserve biologique à reconstituer.

Pour célébrer le 25ème anniversaire d’Etnies, son fondateur et PDG, Pierre-André Senizergues, a décidé de se tourner vers l’avenir. La marque s’associe au Costa Rica, qui vise une « carboneutralité » d’ici 2021, pour financer la plantation des arbres dont ont besoin les Maleku. Cette tribu indigène, dont le mode de vie est axé autour de la forêt, est plus connue sous le nom de « gardiens des forêts ». Pendant plus de 150 ans, ils ont dû se battre pour les arbres, menacés par l’élevage et par une effroyable guerre des hévéas, qui s’est soldée par un massacre ayant presque éradiqué leur tribu.

Pour ce faire, Etnies lance le programme « Buy a Shoe, Plant a Tree ». Pour chaque paire de Jameson 2 Eco Shoes vendue, ETNIES s’engage à planter un arbre dans ce qui deviendra la nouvelle forêt tropicale des Maleku. Pourquoi ce modèle en particulier ? Car la semelle de cette chaussure est fabriquée à partir de vieux pneus de vélo et de gants en caoutchouc usagés, et ses lacets en PET proviennent de bouteilles en plastique recyclées.

Cette année, Etnies s’apprête à planter un minimum de 35 000 arbres dans la réserve Maleku, au nord du Costa Rica. Tout au long de leur vie, ces 35 000 arbres vont permettre l’absorption d’environ 6 930 tonnes de CO2, ce qui représente l’équivalent de 465 051 360 boîtes de chaussures Etnies mises bout à bout et enveloppant la terre plus de 3,5 fois.

Plus d’infos : http://etnies.com/blog/2011/2/14/the-etnies-rainforest-is-coming

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone