Etes-vous flexitarien sans le savoir ?

Ni végétarien ni carnivore, le flexitarien est un militant qui accepte de faire des écarts…

La viande rouge, ça émet des tonnes de méthane et de CO2, la volaille est élevée en batterie et le poisson est nourri aux antibiotiques. Consommée en excès, la viande rouge peut aussi être mauvaise pour la santé. Pour toutes ces raisons, les flexitariens refusent de consommer de la viande… mais font parfois des écarts.

Cette nouvelle tendance, moins radicale que le végétalisme ou le végétarisme, consiste à manger peu, voire pas de viande chez soi, mais à accepter les invitations d’amis à un barbecue ou à ne pas rechigner devant une petite assiette de charcuterie à l’apéritif.

Pour l’industrie de la viande, cette tendance a un impact considérable: selon une étude publiée en août par Euromonitor International, les ventes de viande dans le monde ont augmenté de moins de 14% entre 2005 et 2010, tandis que les ventes de légumes et fruits secs, sources de protéines végétales, ont augmenté d’environ 18%.

Et si vous étiez flexitarien sans le savoir? Faites le test…

Dans votre frigo, vous avez:

a/ des légumes frais et des yaourts

b/ des graines germées et du tofu

c/ du jambon et des steaks hachés

Au restaurant, vous choisissez:

a/ une salade crudités-poulet

b/ juste une salade verte, rien d’autre ne vous convient car il y a de la viande ou du poisson partout

c/ une bonne côte de bœuf

Des amis vous invitent à un barbecue:

a/ vous picorez une chipolata mais reprenez deux fois du taboulé

b/ vous déclinez l’invitation

c/ vous êtes toujours derrière le barbecue pour ne pas louper la dernière fournée de merguez

Si vous avez un maximum de a: C’est peut-être une surprise, mais vous êtes flexitarien. Chez vous, vous ne mangez pas ou très rarement de la viande, mais vous appréciez occasionnellement d’en manger (essentiellement de la viande blanche) et vous refusez que votre alimentation ne nuise à votre vie sociale. Vous êtes au top de la tendance.

Si vous avez un maximum de b: Vous êtes végétarien, voire végétalien. Vous refusez catégoriquement de manger de la viande, voire même du poisson, car le traitement des animaux et les impacts de l’élevage sur l’environnement vous révoltent. Quitte à sacrifier quelques soirées entre amis carnivores ou à passer pour le militant de service.

Si vous avez un maximum de c: Vous êtes carnivore et vous n’êtes pas près de changer. Pour vous, rien ne vaut une bonne entrecôte sauce au poivre et vous vous sentez défaillir dans l’après-midi si vous n’avez pas eu votre dose de bidoche à midi. Faites quand même attention, les steaks hachés cachent parfois des surprises.

Audrey Chauvet


Toute l’actualité environnementale au quotidien dans la rubrique Planète de 20minutes.fr : www.20minutes.fr/planete



Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone