Et la palme du greenwashing revient à…

Voilà un prix qu’ils ne voulaient pas avoir ! Pourtant Lesieur, Bolera et Areva ont été désignés grands vainqueurs des Prix Pinocchio 2012, un trophée qui dénonce les entreprises adeptes du greenwashing, et qui montre le fossé entre les discours « développement durable » et les actes réels des multinationales nominées. Plus de 17.000 internautes ont voté.

 

Dans la catégorie « Plus vert que vert » (pour l’entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles), Lesieur a été élu par 38 % des votes pour sa campagne publicitaire « Aidons l’Afrique : une bouteille d’huile Lesieur achetée, une bouteille envoyée » qui aide les populations africaines souffrant de famine. Pour Les Amis de la Terre, ONG organisatrice du prix, « Lesieur, via sa maison mère Sofiprotéol, est l’un des plus importants producteur et promoteur de l’industrie des agrocarburants, qualifiée de « crime contre l’Humanité » par Jean Ziegler, ancien rapporteur des Nations unies pour le droit à l’alimentation. »

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone