Environnement : le Paris-Dakar tente de redorer son blason

Des émissions de CO2 équivalentes à celles de 20.000 voitures en un an

Au total, le Dakar produit plus de 40 000 tonnes de CO2Nuance tout de même. Ce bilan correspond à l’impact environnemental directement lié à l’organisation du Dakar. « Les émissions de CO2 des concurrents et de la caravane, les déchets du bivouac, le transfert des participants et de l’équipe, les voyages dus à l’organisation tout au long de l’année…. », détaille Grégory Murac, le responsable du programme. Au total, cela revient à 48 % des émissions liées au Rallye. En réalité, en 2010, la course a émis 43 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions moyennes annuelles de 20.000 voitures ! Le principal facteur de pollution : les 5 millions de spectateurs, qui se déplacent en avion pour venir apercevoir les participants au milieu des dunes. Au final, l’impact écologique d’une telle compétition serait moindre … s’il n’y avait pas de spectateurs !

Des sites archéologiques détruits selon des associations locales

Les paleontologues péruviens ont peur pour leur patrimoine archeologiqueLe circuit reste le réel problème du Dakar. Destructions de la flore et du patrimoine archéologique… Les associations locales s’alarment. Fin décembre 2012, des paléontologues péruviens ont accusé le rallye et les spectateurs d’être responsables de dommages irréparables dans le désert d’Ica – le plus grand cimetière au monde de fossiles de la période du Miocène. « De nombreux squelettes de grands mammifères, en particulier des baleines et des dauphins, et des restes fossilisés d’invertébrés ont subi des détériorations dues au passage des véhicules », a martelé Carlos Vildoso, directeur de l’Institut péruvien de paléontologie. Pourtant selon ASO, les étapes sont étudiées en étroite collaboration avec les ministères de chaque pays traversé. « Le circuit est validé sur place en septembre avec des experts », souligne Grégory Murac, selon lequel « les sites archéologiques sont contournés ». En dernier recours, la piste a été déplacée de 100 à 200 m des points sensibles. Encore faut-il que tous les concurrents respectent le parcours. Mais là encore, la présence du public pénalise le Dakar. « Des zones spectateurs sont élaborées et sécurisées mais certains les ignorent. Ils peuvent causer des dommages, c’est vrai… De plus, certains sites archéologiques sont inconnus car dissimulés par le sable », admet-il. Grégory Murac tient cependant à préciser la bonne foi du rallye : « au-delà des paroles, des certificats attestent tout cela. Ces documents ne sont pas secrets ».  Contrairement au Tour de France, qui en 99 éditions n’a jamais réalisé de bilan carbone. Étrangement,  la course cycliste est également organisée par ASO…

Le Tour de France plus polluant !

Le public, problème majeur du DakarPour le responsable du programme, le rallye ne peut se faire sans tenir compte de la nature. L’initiative, encore à son début, reste timide. Aucune voiture hybride n’est présente sur le Dakar, même parmi la caravane de l’organisation… Edouard Donnelly, de l’agence de conseil Keneo tient à nuancer, « une étape du Tour de France peut être plus polluante qu’une course automobile, parce qu’elle va attirer davantage de spectateurs ». « Le bilan carbone d’un évènement dépend avant tout du nombre de personnes qu’il déplace plutôt que du contenu du sport en lui-même », conclut-il. De plus, l’empreinte carbone n’est qu’un des aspects de l’impact écologique d’un rallye-raid comme le Dakar. 459 véhicules, dont 189 motos, 155 voitures, 75 camions et 40 quads ont participé au Dakar 2013, une compétition dont on ne connaît pas le budget … ou le chiffre d’affaires.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Etudiante en dernière année à l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris (ESJ), Marion est une grande passionnée de sport, voyages et découvertes. Après avoir travaillé en tant que reporter pour radio Africa n°1, Chérie Fm et France Bleu 107.1, elle rejoint Néoplanète. Jeune journaliste, Marion pige également pour Les Nouvelles de Versailles.