En Chine, les homosexuels sont condamnés à la clandestinité

Le mariage pour tous en France est autorisé depuis la loi du 17 mai 2013. Et le premier mariage gay a eu lieu le 30 mai à Montpellier. Mais, à l’autre bout du monde, dans l’immense Chine, la situation est bien différente et les homosexuels sont contraints de se cacher.

 

Il y aurait 30 à 50 millions d’homosexuels en Chine, selon CCTV (China Central Television) et plus de 15 millions de gays sont pourtant mariés avec des femmes. Le rejet de la société chinoise est tel qu’ils sont contraints de dissimuler le jour leur attirance pour les hommes. Il ne leur reste que la nuit pour lever les masques et mener une double vie dans les quartiers gays.

En Chine, «homosexuel» n’est pas un mot inconnu. Que ce soit dans les films comme « Brokeback Mountain» d’Ann Lee, les mangas ou les romans, le thème de l’homosexualité est abordé sans complexe. Même si ces œuvres jouissent d’une grande popularité, paradoxalement le fait d’être gay reste tabou dans l’empire du Milieu. Cette situation de l’ombre ne peut s’exprimer que dans les bars et via les réseaux sociaux gays.

Deux attitudes : 

Le pays est divisé. La plupart des « pro-gays » sont des jeunes, bien loin des préjugés des anciens. Ils sont beaucoup plus ouverts et contestataires. L’amour c’est l’amour, peu importe que ce soit entre un homme et une femme ou entre deux personnes du même sexe. A contrario, les opposants, souvent carrément homophobes, jugent les homos responsables d’une décadence de la société.

Dans une grande majorité de villes chinoises, être gay est donc perçu comme une maladie, au mieux une anomalie. Toute tentative de « coming out » est socialement dangereuse, et des vies peuvent être détruites par la stigmatisation au travail et le rejet familial. Le fait que les dirigeants des villes et des provinces, les patrons, les cadres des entreprises, soient encore de l’ancienne génération, éduquée dans un conservatisme absolu, n’est pas fait pour arranger les choses. C’est la société elle-même dans son ensemble qui rejette l’homosexualité.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone