Emploi vert : zoom sur 4 secteurs d’avenir

Le 4ème Salon des formations et des métiers de l’environnement s’est tenu le week-end dernier à Paris. Pour tous ceux et celles qui ont raté cet événement organisé par le magazine L’Etudiant, voici quelques-unes des filières qui vous permettront d’accéder à l’emploi vert de vos rêves.

Plus de 400 000 personnes travaillent actuellement dans l’environnement. Les deux tiers des emplois sont représentés par les secteurs du captage et de la distribution de l’eau, du recyclage des matériaux et de la pollution des sites. Des perspectives d’embauche se situent également dans le tourisme, l’automobile, l’ingénierie ou le bâtiment.

Signalons toutefois qu’« un spécialiste du développement durable, ça n’existe pas ! Vous êtes dans le marketing, l’ingénierie, la vente… et ensuite, vous intégrez des préoccupations environnementales dans votre cursus. 80% des emplois verts sont de bons vieux métiers munis de nouvelles normes, » a confié Jean-Philippe Teboul, coach au cabinet de recrutement Orientation durable, à nos confrères du Nouvel Observateur (1) Cela explique pourquoi les formations ci-après peuvent sembler « classiques »…


Les biotechnologies

Les biotechnologies permettent par exemple de rechercher comment produire des carburants à partir de produits agricoles ou d’inventer des technologies de dépollution. Ainsi, les biotechnologies sont définies par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) comme « l’application des principes scientifiques et de l’ingénierie à la transformation de matériaux par des agents biologiques pour produire des biens et services. »

Exemples de formation :

Diplôme d’ingénieur de l’Ecole de Biologie Industrielle en 5 ans à Cergy-Pontoise (Val d’Oise) : www.ebi-edu.com

Cursus d’Expert en biotechnologies en 5 ans à l’Ecole SUPbiotech de Paris : www.supbiotech.fr

Les métiers : consultant, responsable procédés, ingénieur de recherche, chef de produit, responsable d’études cliniques, responsable production.

Le tourisme durable

De nouvelles formes de tourisme se développent depuis quelques années, tels que l’écotourisme, le tourisme responsable, solidaire, etc. Des labels apparaissent afin de satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante. Pour ces raisons, le secteur du tourisme durable demande une méthodologie de travail spécifique.

Exemples de formation :

Bachelor en tourisme durable en un an après un Bac +2 au Cours Diderot (plusieurs villes): www.coursdiderot.com

Master 2 professionnel Tourisme et environnement à l’Université Versailles-Saint-Quentin (Yvelines) : www.uvsq.fr

Les métiers : guide accompagnateur, concepteur de produits touristiques, agent de voyages, organisateur de voyage, chargé de mission tourisme dans une collectivité ou une association, chargé d’études junior dans un cabinet d’études.

L’aménagement du territoire

Depuis les dernières réglementations Européennes en matière d’environnement (Natura 2000, Directive cadre sur l’eau, etc.) les projets d’aménagement du territoire doivent être soumis à des études environnementales préalables. Les experts chargés de ces missions doivent pouvoir cartographier les habitats, évaluer la richesse faunistique et floristique ou apporter des recommandations de gestion et d’aménagement.

Exemples de formation :

Bachelor expertise en faune, flore et habitats en un an après un Bac +2 au Cours Diderot (plusieurs villes): www.coursdiderot.com

Ingénieur en Génie de l’aménagement en 5 ans à l’Ecole polytechnique de l’Université François-Rabelais de Tours (Indre-et-Loire) : www.polytech.univ-tours.fr

Les métiers : chargé d’étude, chargé de mission, animateur dans des associations naturalistes, coordinateur scientifique.

Le paysage

Concevoir le paysage, c’est créer des espaces végétaux de main d’homme. Il peut s’agir de parcs, de jardins, de squares, de promenades plantées ou d’aménagement de voiries. Avant de mettre les mains dans la terre, les experts paysagistes imaginent et conçoivent l’espace grâce à des outils informatiques dédiés.

Exemples de formation :

Ingénieur paysagiste en 5 ans à l’Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois (Loir-et-Cher) : www.ensnp.fr

Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) Arts et Techniques du paysage en 2 ans à l’Ecole du Breuil de Paris : www.ecoledubreuil.fr

Les métiers : paysagiste, assistant paysagiste.

(1) Magazine daté du 08 décembre 2011, article « Les emplois verts poussent doucement ».

Les bonnes adresses trouver un emploi

Pour des emplois d’ingénieur, de technicien ou de manager: www.emploi-environnement.com ou www.envirojob.fr

Pour des emplois dans des associations ou des collectivités : www.reseau-tee.net

Pour recevoir des conseils personnalisés sur les emplois verts : www.orientationdurable.com

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone