L’école où les enfants apprennent à tuer

©KahalaL’école taurine de Béziers vient de fêter ses 10 ans.  A cette occasion, TF1 présentait le 31 mars dernier, un reportage sur la ville et sur cette école locale de tauromachie. Valorisant la formation et minimisant l’aspect sanguinaire et malsain de cette « éducation », Claire Chazal et TF1 se sont exposés à des commentaires incriminants.  C’est ce que dénonce le professeur Hubert Montagner. Explications :

 

©Philippe leroyerEn haut de la liste de ces commentaires, le professeur Hubert Montagner, membre du Comité d’honneur de la FLAC – Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas – et ancien directeur de recherche à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

« Une imposture »

« L’équipe de Tf1 a commis une imposture », dit-il dans sa lettre ouverte adressée à la présentatrice de la chaine publique, avant de donner la définition Larousse du mot « imposture ».

« Un spectacle sanglant avec torture »

« Peut-on accepter la valorisation par un média d’un lieu de “formation” labellisé école en travestissant une réalité dont la finalité est de “former” des enfants et des adolescents à être plus tard les acteurs d’un spectacle sanglant avec torture » ajoute t-il dans sa lettre dénonciatrice. Quand l’on sait l’influence de la télévision et des médias sur jeunes, il est en effet difficile de rester silencieux face à un tel reportage.

Claire Chazal ne répond pas

©Mikanini Le professeur soulève plusieurs thèses. Est-ce l’envie d’accroître leur audimat ou bien le goût des        médias pour le sensationnel ? En tout cas pour lui, TF1 commet une « faute humaine qui heurte la conscience ». Hubert Montagner demande à Claire Chazal un droit de réponse.

Alors que  la chaine et la journaliste restent silencieux, l’école taurine de Béziers profitait de ce dimanche ensoleillé du 14 avril pour fêter ses dix années d’existence.

Retrouvez l’intégralité de la lettre ouverte de Hubert Montagner à Claire Chazal ici.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Barbara Krief

Journaliste pour Le Plus de L'Obs, Barbara Krief continue d'écumer les festivals engagés pour Néoplanète. Retrouvez-la sur Twitter @KriefB.