Eau secours : une expo sous la douche

« Eau Secours » ? C’est une exposition photographique pour sensibiliser le public à la protection de la planète, et notamment à la gestion de l’eau. Rendez-vous au Pavillon de l’eau de Paris, jusqu’au 16 avril prochain.

Des personnalités telles que Sandrine Bonnaire, Yann Arthus Bertrand, Charlélie Couture, Oxmo Puccino, Irène Frain, Kiki Picasso, Charles Berling ou encore Jean-Marc Barr… sous l’eau ! Voilà ce que vous propose Arnaud Baumann. L’eau change les visages, ce qui donne à chacun une image différente, plus intime. « J’ai eu envie un jour de photographier les gens de mon entourage avec de l’eau sur le visage parce que je trouvais qu’esthétiquement ça apportait quelque chose», explique le portraitiste lors de l’inauguration de l’exposition. C’est aussi un moyen de témoigner de ma conscience personnelle vis-à-vis de la situation planétaire, l’eau étant un enjeu majeur. Il n’y a pas seulement le déficit en eau, mais aussi l’assainissement de l’eau.»


L’artiste montre ainsi qu’il ne faut pas fermer les yeux sur le fait que l’eau est un bien précieux qui doit être protégé et qui ne doit pas être gaspillé. « Mais je ne crois pas au discours qui dit « fermez le robinet entre deux brossage de dents », insiste-t-il. Il faut arrêter de favoriser des industries qui polluent pour simplement faire encore plus de profits pour une minorité, soyons beaucoup plus partageur.»

Par son travail, le photographe a voulu saisir un instant des plus banals, à savoir la douche, et le mettre au service de la cause écologique en invitant à la réflexion sans pour autant condamner. Débuté en 2007, cette série de portraits rassemble désormais plus de 300 participants. Au Pavillon de l’eau, ce sont plus de quarante clichés qui interpellent les Parisiens sur leur rapport quotidien à l’eau. Chaque personne photographiée propose une phrase qui témoigne de son lien personnel avec l’eau.  Quelques exemples ? L’actrice Sandrine Bonnaire : «Un puits quelque part, au fin fond du désert Nigérien, baptisé Sandrine. Ma plus belle récompense décernée par ces gens que j’ai tant aimés, les Toubous.» Yann Arthus Bertrand : « Ce n’est pas la beauté du monde qui émerveille l’homme ; c’est d’être vivant pour pouvoir l’admirer.» José Bové « Je résiste, donc je suis ! »

Les photos sont en grands formats, en couleurs, ou en noir et blanc.

Bonne nouvelle : à l’issue du parcours, les visiteurs peuvent eux aussi se mettre en scène grâce au Photomaton mis à leur disposition. A vous de jouer donc ! Si vous ne passez pas par Paris dans les semaines à venir, vous pouvez aussi découvrir les photos d’Arnaud Baumann dans le livre « Eau Secours » qui regroupe plus de 320 images. « Dans ce livre, j’ai demandé aux gens de s’exprimer de façon très authentique, sans se censurer sur leur propre sentiment d’être humain face à une crise écologique majeure », conclut le photographe.

Pour plus d’infos : www.baumann-photo.net


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone