Des dunes et des déserts

dune françoise gaujourOn part à la découverte de dunes sublimées. A l’occasion d’une belle exposition de Françoise Gaujour, rue de Verneuil, à Paris, le point sur le phénomène de la désertification.

L-avancee-du-desert-

 

 

Version écrite de la chronique

Elle expose des photos très sensuelles et poétiques de dunes jaunes ou rouges qui changent de forme au gré du vent. L’exposition s’appelle  » Silhouettes « , à la Galerie  » Galry « , 41 rue de Verneuil à Paris. Jusqu’au 30 Novembre 2013. C’est une belle occasion pour parler du désert. Avec une nouvelle étonnante: alors que 2/3 de la surface terrestre est menacée par la désertification, un désert du Canada se végétalise. Pourtant le parc de Spruce Woods envisage de désherber la zone ! Ces 4 km2 de dunes sont en effet installées dans une zone naturelle protégée…

Quelles sont les conséquences de l’avancée du désert ?

Au niveau écologique c’est un drame : réchauffement climatique, diminution de la biodiversité, et d’un point du vue social, régression des terres cultivables qui entraîne des famines et des conflits. On comprend mal ce phénomène qui s’accélère depuis 1 siècle. En Chine, par exemple, la désertification gagne 2 000 kms/an. Et en Afrique c’est la quasi-totalité de la population qui souffre de l’avancée du Sahel.

Quelles solutions nous propose-t-on ?

La plus populaire c’est le brûlis. Pour fertiliser leurs sols les Africains incendient chaque année près d’1 milliard d’hectares de terres. Cette technique est controversée car 1 hectare brûlé pollue autant que 6 000 voitures. On peut aussi créer des digues ou récupérer les eaux de pluies en saison de moussons.

Une muraille végétale de plus de 500 kms de long est en train de se construire en Afrique du Nord. Elle protégera 10 pays limitrophes au Sahel. Quant au professeur Allan Savory, il prône le retour de l’élevage nomade. Aujourd’hui les sols saturent en lisier parce que le bétail reste enfermé dans le même espace. En le laissant paître tranquillement et en le changeant d’endroit, on bénéficie de ses excréments qui sont d’excellent engrais gratuits. Des tests ont été effectués sur 5 continents et à chaque fois l’augmentation massive du bétail a permis de stopper la désertification. On dit même que cette méthode capturerait assez de carbone pour des milliers d’années.

La chronique « Environnement » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 15 novembre 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.