Dive : Nourrissez-vous de poubelles !

Avec le documentaire Dive, plongez au cœur de la vie des freegan, ces hommes et ces femmes qui trouvent leur nourriture dans les poubelles des supermarchés. Le film de 52 minutes est à voir mercredi 08 février à 20h35 sur France Ô.

Depuis deux ans, Jeremy Seifert, le réalisateur du documentaire, fait les poubelles des supermarchés pour nourrir sa famille. « On mange comme la classe aisée ! » se réjouit-il dans son film. Mais avant tout, Jeremy souhaite dénoncer le gaspillage alimentaire aux Etats-Unis, où chaque année 43 millions de tonnes de nourriture sont jetées. Soit 119 000 tonnes par jour, 5 000 tonnes par heure ou 1 364 kg par seconde ! Tout ce gaspillage pourrait permettre de nourrir l’ensemble de la population d’Haïti pendant 5 ans…

Pourtant les freegan n’entendent pas sauver le monde, même si un jeune homme interviewé dans le documentaire estime que se nourrir de poubelles c’est une « nouvelle forme de désobéissance civile non violente ». Pour preuve, la première de leurs trois règles d’or est de « ne pas prendre plus qu’il ne faut ». Viennent ensuite les règles du « premier arrivé, premier servi » et « laisser l’endroit plus propre qu’avant ». En clair, les freegan, tels que présentés dans Dive, prélèvent dans les poubelles des supermarchés seulement de quoi nourrir leur famille. Du moins en théorie…

Il arrive que l’entorse à la règle n°1 soit de mise car il est parfois difficile pour les freegan d’abandonner de la viande encore fraîche ou des fruits en bon état. Jeremy Selfert avoue qu’il lui est déjà arrivé d’avoir couvert les besoins en viande de sa famille pour un an rien qu’en une semaine de récolte dans les poubelles des supermarchés.

Sa femme est très enthousiaste à l’idée de faire des économies tout en évitant le gaspillage, mais selon elle « récupérer les déchets (…) c’est plus de travail qu’acheter juste ce qu’il faut. Parfois je me lève le matin en redoutant le travail généré par la fouille des poubelles. » Et quand le plan suivant montre des dizaines de barquettes de fraises à nettoyer, on comprend vite le stress qu’elle peut éprouver.

Cependant, Jeremy et sa femme s’accordent sur le fait qu' »il y a une certaine beauté de voir ces déchets transformés en un bon repas entre amis ». Alors quand le documentaire nous apprend que 20% des détritus des décharges sont constitués de déchets alimentaires qui produisent du méthane nocif en pourrissant sous terre, cela nous donne à nous aussi l’envie de nous mettre au freeganisme.

Dive! Trailer from Compeller Pictures on Vimeo.

Dive a reçu une quinzaine de récompenses, parmi lesquelles celle du meilleur film vert au Festival du film d’Oxford et à celui de Séoul, du meilleur documentaire au Festival International du film des Bermudes, ou encore au Festival Peace on Earth.

Une rediffusion est prévue le dimanche 12 février à 12h30 sur France Ô.

Le thème du freeganisme en France a également été abordé par Envoyé Spécial sur France 2 le 10 novembre 2011 dans un documentaire intitulé « Gaspillage alimentaire : plongée dans nos poubelles ».

Lisez la critique de Néoplanète ici.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone