Dites-le avec des fleurs !

Dans son livre « La pensée sauvage », Claude Lévi-Strauss disait : « Les Indiens ne cueillent pas les fleurs… ». He ben ! Cela leur faisait un souci en moins ! A lire également dans le magazine en ligne Néoplanète n°41.

Wikipedia

 

Parmi nos coutumes il y a celles qui consistent à cueillir les fleurs. Ou plus exactement les faire cueillir par d’autres, non pas pour subvenir à nos besoins alimentaires mais pour les offrir à ceux que l’on aime, sauf dans de rares exceptions telles que le chou-fleur, les câpres, le girofle et plus récemment les capucines et autres soucis.

Si à certaines périodes de l’année, nous réservons ces cadeaux à nos chers disparus – lesquels ne discuteront pas nos choix -, il n’en va pas de même lorsque nous tendons le bouquet à l’être aimé. Là, le choix de l’espèce et de la couleur a tout son importance, plongeant ainsi dans notre culture rythmée, là comme bien ailleurs, par les refrains de notre société mercantile. Laquelle exulte en cette période de fêtes.

Quelle couleur ?

La palette est variée, à l’exception du noir. D’ailleurs, quand la nature s’en mêle, souvent en renforçant une couleur, comme le rouge ou le mauve, en jouant avec le pH du sol, les hommes de l’art prennent le relais en horticulture et accentuent le phénomène, sans atteindre pour autant le noir le plus sombre. N’en déplaise à Alexandre Dumas et à sa fameuse tulipe noire au pays du prince d’Orange.

Les autres couleurs ont toutes des significations, aussi choisir des fleurs c’est s’interroger sur la couleur qu’elles représentent.

wikipedia Quand on voit rouge, c’est le désir qui s’exprime : l’amour… parfois en un feu ardent. Et plus il est foncé et vif, plus le sentiment se rapproche de la passion intense. Nous savons tous qu’offrir une rose rouge n’a rien d’anodin !

On choisira le rose, modeste, plus adapté aux amours tendres, rappelant jeunesse, tendresse et parfois, innocence.

Le mauve et le violet, nous apparaissent aujourd’hui comme des couleurs du passé, cellesd des lilas et des violettes, mais ils peuvent aussi signifier avec délicatesse, une pensée secrète, annonçant un amour en toute discrétion. Ces couleurs, où le rouge est à peine estompé par le bleu, évoquant la sérénité et la dignité et calmant d’un coup le soupçon d’éventuels feux de l’amour.

Le jaune nous renvoie à la lumière, l’harmonie et éclaire l’amitié. Chaudes et brillantes, les fleurs jaunes rappellent le printemps, la joie de vivre. Mais quand on l’associe à des roses, en amour, elles sous entendent l’infidélité.

Teinté de rouge, l’orange, apporte la vitalité solaire, dynamisme, passion et optimisme.

Qui dit fleurs blanches, renvoie à la virginité, la pureté tout comme au raffinement, au luxe et à l’élégance. Elles rappellent l’innocence et conviennent bien à des cérémonies officielles en particulier en direction des enfants.

wikipedia Quel nombre ?

Si les couleurs ont leur importance, il y a des fleurs à offrir, mais d’autres à éviter…. La liste est longue, tant le langage des fleurs est subtil et nuancé. En tous les cas, on évitera les impairs en offrant un bouquet de fleurs en nombre…. Impair. Certains disent que c’est pour garder une certaine harmonie, signifier une attention par la dynamique à laquelle renvoie le nombre impair. D’autres pensent que cette coutume vient de France où les fleurs étaient proposées par pair sur les marchés. Ainsi pour s’en démarquer et signifier que les fleurs avaient bien été achetées dans leur magasin et non sur un étal de marché, les fleuristes les proposaient en nombre impair…. Mais seulement quand cela peut se voir d’un seul coup d’œil… jusqu’à 11 ! Cela dit, une seule peut suffire ! A condition de bien la choisir.

Quelle forme ?

Elle dépendra de la personnalité, de la sensibilité de la personne à qui vous la destinez bien sûr ! Pour faire le bon choix vous évitez

– les immortelles et des fleurs ayant leur apparence et qualité pour vous tourner vers celles bien vivantes….

-les fleurs qui ont un aspect agressif, comme les chardons, les fleurs d’artichaut ou bien un cactus bien étoffé d’épines….

-celles exubérantes comme l’hortensia, le rhododendron et le pavot, inspirant la vantardise… des camélias, œillets ou chrysanthèmes, surtout à une personne malade…. .

Pensez aussi à votre bilan carbone et orientez votre choix vers de belles fleurs locales, la plus belle sera celle que vous avez su cueillir avec respect et amour.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone