Dico Ecolo : les panneaux photovoltaïques

Parce que l’environnement est un sujet d’actualité brûlant et que les mots écolo fleurissent sans être compris par tous, ce petit dictionnaire explique simplement ces termes que l’on entend régulièrement. Il sera étoffé au gré de l’actualité écolo, de nos idées, mais aussi de vos suggestions et envies : ajoutez des précisions, donnez votre opinion, demandez de nouvelles définitions via l’espace des commentaires… Un dico écolo sur mesure ! Qui va être incollable sur l’environnement ?

Aujourd’hui : les panneaux photovoltaïques

Kesako ? Le terme photovoltaïque vient de photo, c’est à dire la lumière, et volt, l’unité de tension électrique. Cet adjectif scientifique signifie que l’énergie solaire recueillie est transformée en tension électrique. Un panneau photovoltaïque est donc un panneau qui capte les rayons du soleil pour les transformer en électricité. On l’appelle aussi, plus simplement, un « panneau solaire ».

Comment ça marche ? Un panneau solaire est constitué de plusieurs dizaines de cellules photovoltaïques (comme des petits panneaux) reliées entre elles en série et parallèles les unes aux autres. Ces cellules (aussi appelés modules) ont pour mission de capter le rayonnement du soleil. Les cellules sont, pour la grande majorité d’entre elles, fabriquées à base de silicium, un élément chimique semi-conducteur présent notamment dans le sable. Il existe des alternatives au silicium : pour en savoir plus, consultez l’article Néoplanète sur les panneaux photovoltaïques à base de fruits.

Quelle production d’énergie ? L’électricité produite est redirigée soit directement dans l’habitation sur lequel il est disposé, soit au réseau public de distribution d’électricité. Des onduleurs convertissent le courant continu produit en courant alternatif à 50 Hz et 220 V. Un panneau photovoltaïque peut fournir la totalité de l’électricité nécessaire au fonctionnement d’une maison. En cas de déficit de production, le réseau public fournit l’électricité complémentaire à l’alimentation électrique.

L’énergie maximale produite par un panneau solaire photovoltaïque s’appelle la puissance-crête. Si les capteurs sont bien orientés et bien positionnés (sans ombrage), un panneau de 10m2 peut, sur une année, développer une puissance-crête de 900 kilowatt/heure à Lille, et de 1 200 kWh à Nice (Source : www.france-mega-watt.fr)

Comment installer un panneau solaire ? Une surface de 10 à 30m2 est nécessaire pour la pose de panneaux photovoltaïques. Le panneau est en général fixé sur le toit du bâtiment ou de la maison qu’il alimente en énergie. Il est soit intégré à la toiture, soit superposé à elle. Le panneau solaire peut également être disposé au sol ou sur des systèmes mobiles de poursuite du soleil appelés trackers. Ce dernier système permet d’augmenter la production électrique de 30% par rapport à une installation fixe.

Quel impact sur l’environnement L’objectif du panneau solaire est à terme de réduire la consommation d’énergies fossiles polluantes (charbon, gaz, etc.) pour la production de l’électricité. Il va cependant de soi que la fabrication industrielle, le transport ainsi que l’installation des panneaux solaires ont un impact environnemental. Précisons que :

– Un panneau photovoltaïque met 4 à 10 ans pour produire en retour l’énergie qui a été utilisée pour le fabriquer ;

– En fin de vie, tous ses éléments du panneau sont recyclables ;

– En fonctionnement, le panneau ne génère pas d’impact sur l’environnement : il est notamment parfaitement silencieux.

(Source : www.ademe.fr)

A savoir avant d’investir dans un panneau solaire ! Les entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables et le solaire se sont multipliées. C’est une bonne nouvelle, mais il faut être plus vigilant pour éviter les arnaques et investir dans des produits de qualité.

Les principaux désagréments rencontrés après achat d’un panneau solaire photovoltaïque: problèmes d’étanchéité des panneaux, pose incorrecte du panneau (à moitié à l’ombre, par exemple).

Comment choisir son panneau solaire et son installateur ? Préférez un panneau labélisé « Norme française, composant électronique », qui garantit son efficacité et sa longévité ; Privilégiez des installateurs engagés et compétents, certifiés par l’appellation QualiPv, qui rassemble des professionnels engagés dans une démarche de qualité pour l’installation de systèmes solaires photovoltaïques.

 

Les panneaux photovoltaïques en chiffres

– L’humanité consomme actuellement 15 téra-watts, soit 6400 fois moins que l’énergie envoyée par le soleil sur la terre.

– La moitié de la surface des toits suffirait à produire toute l’électricité consommée actuellement en France

– L’objectif national d’ici à 2020 : une production multipliée par 400, soit une progression qui passe de 13 MW à 5400 MW.

A lire aussi sur Néoplanète : notre dossier sur les Journées européennes du solaire


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone