Dico Ecolo : les labels bio pour l’alimentation

L’eurofeuille

Qu’est ce que c’est ?

Elle est toute nouvelle, toute belle, c’est l’eurofeuille ! Depuis le 1er juillet 2010, le label « Agriculture Biologique » européen doit être appliqué sur les emballages des produits alimentaires respectant les normes européennes de l’agriculture biologique. Il ne rentre pas en concurrence avec le logo national français AB, dont le cahier des charges est plus exigeant.

Quelles garanties ?

Comme le label national AB, au moins 95% des ingrédients du produit sont issus de la production biologique pour les produits transformés. Le label européen tolère des traces d’organismes génétiquement modifiés (OGM) à hauteur de 0,9%.

Comme pour le label AB, les conditions du bien-être animal doivent être rigoureusement respectées : alimentation des animaux, espace minimum vital, etc.

Sur l’emballage doivent être indiqués le lieu d’origine des ingrédients du produit, ainsi que le code de l’organisme chargé des contrôles. Pour le consommateur, c’est l’assurance que les produits sont obtenus en parfaite conformité avec les normes européennes, qui se sont durcies à l’occasion de la sortie de l’eurofeuille.

Point négatif : l’impact environnemental de la transformation, du transport et de la distribution de produits n’est pas pris en compte.

Quel contrôle ?

Les différents opérateurs sont contrôlés au moins une fois par an. Ces contrôles comprennent un audit de la documentation commerciale, vétérinaire,… ainsi qu’une inspection des champs, des vergers, des serres, des pâturages et des conditions de vie des animaux. Les acteurs jugés à risques peuvent recevoir des visites inopinées.

Plus d’infos sur le site du label européen pour l’agriculture biologique

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone