Dico Ecolo : les labels bio au rayon beauté

Parce que l’environnement est un sujet d’actualité brûlant et que les mots écolo fleurissent sans être compris par tous, ce petit dictionnaire explique simplement ces termes que l’on entend régulièrement. Il sera étoffé au gré de l’actualité écolo, de nos idées, mais aussi de vos suggestions et envies : ajoutez des précisions, donnez votre opinion, demandez de nouvelles définitions via l’espace des commentaires… Un dico écolo sur mesure ! Qui va être incollable sur l’environnement ?

Aujourd’hui, les labels bio et responsables au rayon beauté!

Alicia Kuczman (Lumière Models)

Parmi les produits cosmétiques, nombreux sont ceux qui contiennent des ingrédients allergènes, comme le parfum, ou suspectés d’être cancérigènes, comme les parabens.

Attention également aux marques affichant les mentions « naturel » ou « écologique » sur leur packaging : du blabla !

Pour vous y retrouver dans la jungle des produits de beauté, voici un tour d’horizon des labels biologiques les plus exigeants en matière de cosmétiques.

NATURE ET PROGRÈS

Qu’est ce que c’est ?

C’est une association de consommateurs et de professionnels (agronomes, médecins, nutritionnistes, etc.) unis dans un même mouvement. Sa charte est un projet de société humaniste, écologique et alternatif, basé sur des relations de convivialité et de proximité entre les hommes et leur milieu.

Quelles garanties ?

Le label Nature et Progrès est le seul à exiger dans son cahier des charges 100% de composants d’origine biologique. Les conservateurs sont d’origine naturelle et non toxiques. Les tests sur les animaux sont interdits. Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont interdits.

Point important : la production tient compte d’exigences environnementales (traitement des effluents, biodégradabilité optimale, emballage minimaliste ou biodégradable, etc. )

Quel contrôle ?

Les enquêtes sont effectuées une fois par an ou tous les deux ans pour les producteurs déjà labellisés AB.  Un Système Participatif de Garantie (SPG) composé de consommateurs et de professionnels ancrés au niveau local contrôle l’ensemble des moyens de production, les méthodes de fabrication, la comptabilité, les moyens de stockage ainsi que la gestion environnementale de la production.

Plus d’infos sur www.natureetprogres.org

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone