Dico ecolo : les différentes formes de végétarisme

Le végétarisme est, comme son nom l’indique, un régime basé sur les aliments d’origine végétale: fruits, légumes, céréales, graines, pains, pâtes alimentaires, légumineuses. Il exclut la consommation de chairs animales : viande et poisson (on parlera de semi-végétariens pour désigner les personnes continuant à manger du poisson).

Cependant, il existe plusieurs variantes :

  • Le Lacto-Ovo Végétarisme (le plus courant): Cette pratique proscrit l’ingestion de viande, en permettant la consommation de produits d’origine animale tels que les œufs et le lait. Les ovo-lacto végétariens peuvent cependant refuser de manger des fromages fabriqués avec des enzymes animales dont l’obtention nécessite la mort de l’animal ou des œufs produits dans des fermes industrielles.
  • Le Lacto Végétarisme: Ce régime inclut des produits laitiers mais exclut les œufs.
  • L’Ovo Végétarisme: A l’inverse, ce régime inclut les œufs mais exclut les produits laitiers.
  • Le Végétalisme (plus restrictif): Ce régime exclut tous les aliments d’origine animale ou provenant de l’exploitation animale, c’est-à-dire, en plus de la chair animale, les produits tels que le lait, les œufs et le miel.

A lire sur Néoplanète : « Et si vous passiez au crudivorisme ? »

Il existe également des formes spécifiques :

  • Les fruitariens, qui ne mangent que les fruits, les noix, les graines et les matières végétales qui peuvent être recueillies sans abîmer de plantes. Le principe derrière ce mode d’alimentation est de ne pas détruire de plantes pour se nourrir, ce qui peut être évité, dans une certaine mesure, si on se contente de récolter les fruits mûrs des arbres. Un fruitarien peut donc manger les haricots, les tomates, les cucurbitacées (melon, courge, concombre,..) mais refuse de manger les tubercules (pommes de terre) et les épinards.
  • Le sproutarianisme : Régime basé sur les graines germées comme les pousses de haricot, les germes de blé ou les brocolis. En général, des aliments crus sont rajoutés à l’alimentation.

Quelles sont les raisons qui poussent à devenir végétarien?

Julie Lescieux, (directrice de la publication de VegMag, revue spécialisée dans le végétarisme et la bio-cohérence), nous apporte des éléments de réponse : « Elles sont multiples ! Beaucoup le deviennent pour préserver leur santé ou soigner une maladie : par exemple, les risques de cancers sont diminués jusqu’à 45% chez les végétariens (selon une dernière étude de 2009 du Pr T. Key de l’Université d’Oxford). D’autres le deviennent pour des raisons éthiques : par conscience écologique, humanitaire, ou par refus de la souffrance animale : plus de cent milliards d’animaux sont tués chaque année pour leur viande à travers le monde, et des millions meurent de stress, d’étouffement, de blessures ou de maladies. Et ce alors que nous pouvons nous nourrir autrement. D’autres encore le sont pour des raisons spirituelles, ou simplement par goût. ». (Interview complète à retrouver sur le site ConsoGlobe)

Plat végétarien - suzyism

 

Combien y a-t-il de végétariens dans le monde ?

Il existe peu d’informations claires et de statistiques concernant le nombre de végétariens dans le monde. La dernière étude menée daterait de 1996 et elle estimait entre 1,5 et 2% le nombre de végétariens en France. Ils étaient alors 6% en Angleterre, 4,3% aux Pays-Bas, 9% en Suisse contre 0,3% au Portugal. Le pays largement en tête ? L’Inde où l’on estime qu’un tiers de la population est végétarienne ! Il existe même des villes strictement végétariennes de par la loi, prohibant la vente/consommation de viande et la présence d’abattoirs sur leur sol et leur périphérie telles que Pushkar, Haridwar, Rishikesh, Ayodhya ou encore Palitana par exemple en Inde.

Il est difficile de dire si ce chiffre a augmenté, mais en tout cas il est devenu plus facile ces dernières années d’être végétarien : plus de choix dans les menus, plus d’informations sur le sujet (livres, associations, Internet…), apparition de nombreux produits végétariens en grandes surfaces, etc.  De plus, le sujet est d’avantage médiatisé en raison du grand débat écologique actuel : faut-il instaurer officiellement une journée végétarienne hebdomadaire dans la restauration collective ? Pour en savoir plus sur cette question rendez-vous sur le site de l’Express.

Au-delà de l’alimentation : le véganisme

Le végétarisme va parfois plus loin que l’habitude alimentaire. C’est le cas du véganisme !

Qu’est-ce que c’est ? Etre végan, c’est refuser l’exploitation animale. Cela implique de ne pas consommer de chair animale, de laitage, d’œuf, de miel ni de produits de la ruche, de ne pas porter de vêtements faits de matières premières provenant des animaux (fourrure, cuir, laine, soie, etc.) et de ne pas utiliser de produits d’hygiène et d’entretien testés sur les animaux.

Le véganisme, qui se concrétise par une baisse de la demande de produits impliquant des animaux, est bien plus qu’un style de vie ; c’est un engagement en faveur de l’abolition de toute forme d’exploitation des animaux.

Plus d’informations sur http://www.veganisme.fr/ et de nombreux produits sur : http://www.unmondevegan.net/

Benji et Joel Madden - iheartradio

 

Tout au long de son histoire, la dimension éthique et non-violente du végétarisme a été soutenue et adoptée par de très nombreuses personnalités telles que Pythagore, Plutarque, le Mahatma Gandhi, Albert Einstein, Léonard de Vinci, Léon Tolstoï, H.G. Wells, Newton,  Vincent Van Gogh, ou encore Marguerite Yourcenar. Encore aujourd’hui de nombreuses personnalités son adeptes : Anne Hattaway, Alec Baldwin, Christina Applegate, Alyssa Milano, Dustin Hoffman, Paul McCartney, Pink, Prince, Lenny Kravitz ou encore Joel et Benji Madden du groupe Good Charlotte.

Enfin sur le site Wikipédia vous pourrez lire de nombreux extraits de publications qui soutiennent le végétarisme : http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9g%C3%A9tarisme

Sources : ConsoGlobe, ConnectionZen, Yahoo Québec Actualités, Vegan.fr, Wikipédia, Ahimsa, Doctissimo.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone