Dico écolo : la Green Gym

Parce que l’environnement est un sujet d’actualité brûlant et que les mots écolo fleurissent sans être compris par tous, ce petit dictionnaire explique simplement ces termes que l’on entend régulièrement. Il sera étoffé au gré de l’actualité écolo, de nos idées, mais aussi de vos suggestions et envies : ajoutez des précisions, donnez votre opinion, demandez de nouvelles définitions via l’espace des commentaires… Un dico écolo sur mesure ! Qui va être incollable sur l’environnement ?

Aujourd’hui la green gym

Cette activité sportive qui mixe harmonieusement jardinage et gym. Un exercice de fitness en plein air qui se fait parfois appeler « gymnastique écologique ». On s’échauffe, on ratisse, on plante, on plie les jambes, on débroussaille et on s’étire. Dans un jardin public ou privé, la Green Gym est accessible à tous car composée de gestes simples

D’où vient la green gym ? Le concept a été lancé en 1997 par le médecin anglais William Bird soutenu par la British Trust for Conservation Volunteers, une organisation de protection de l’environnement britannique.

Into The Future
L’objectif : entretenir les nombreux espaces verts et parcs d’Angleterre
. De nombreux groupes de Green Gym ont fleuri depuis, notamment en Australie. La Green Gym fait aujourd’hui quelque 10 000 adeptes âgés de 20 à 80 ans.

Les objectifs de la gym écolo ? Il ne s’agit pas vraiment de perdre du poids en fournissant un effort intense, mais plutôt de se faire plaisir. La Green Gym stimule le système cardio-vasculaire, permettant une meilleure oxygénation des cellules.Faire travailler son corps en douceur, rencontrer et partager des moments agréables, mais aussi sentir la fraîcheur de l’herbe sous les pieds.


Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone