Tête à tête avec le requin

« Les requins, c’est comme les hommes, les chevaux, les chiens… chacun a sa personnalité et son caractère et vous devez en tenir compte dans les rencontres ». Par cette phrase, le photographe Jean-Marie Ghislain résume ses tête-à-tête avec les squales, exposés à travers chaque cliché de son livre « L’invitation » (éditions Les Arènes). L’auteur nous fait partager l’émotion que lui procurent ses plongées avec ces animaux victimes du délit de sale gueule, en restituant la beauté et la violence de l’un des derniers espaces naturels sauvages, l’océan. On file sous l’eau avec ce militant qui nous raconte à travers certaines de ses photos comment ces requins sont extraordinaires et ses caractéristiques uniques. 

Le requin Top model comme on ne l’a jamais vu

Pour réconcilier l’homme avec le requin, Jean-Marie Ghislain montre sa beauté et son élégance mais aussi son « humanité ». Une grande leçon ! Ecoutez…

Tronche de requins

Les requins peuvent avoir de d’autres de têtes mais derrière ce look de BD, se cache une ingéniosité et une efficacité extraordinaires, écoutez !

Donne-moi ta main et prends la mienne… (1ère partie)

Cette photo étonnante et magnifique montre une complicité entre le
requin et l’homme que Jean-Marie Ghislain conteste, il explique pourquoi.

Donne-moi ta main et prends la mienne… (2ème partie)

Cette photo étonnante et magnifique montre une complicité entre le requin et l’homme que Jean-Marie Ghislain conteste, il explique pourquoi…

Comment gérer les requins dangereux ?

La politique pour éviter les accidents se résument souvent à tuer les requins comme à la Réunion, on pourrait plutôt marquer les squales dangereux de balises pour les surveiller plus facilement.

Un requin du 3ème âge

Même les requins vieillissent ! Comme l’homme, ce vieux monsieur a
des rides, des poches sous les yeux et des cicatrices.

Rencontre avec une maman, yeux dans les yeux

Emma est une maman requin-tigre. Sa rencontre avec Jean-Marie Ghislain a été exceptionnelle.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.