Plongez sous la banquise en 10 photos

Le réalisateur Luc Jacquet, notamment connu pour son film « La Marche de L’Empereur » a décidé de remettre le couvert ! À travers une exposition très scénographiée, il nous livre sa vision de l’Antarctique de manière inédite. La rencontre entre les caméras de son équipe et les petits habitants du Grand Nord donne un résultat enchanteur, parfois amusant et touchant. Retrouvez  « Antarctica » au Musée des Confluences à Lyon jusqu’au 31 décembre. Et si vous ne pouvez vous y rendre, délectez vous de ces quelques photos de Vincent Munier et Laurent Ballesta, tirées de l’exposition.

Manchot Adelie de retour de la pêche / Credit © Vincent Munier

Partagé entre timidité et curiosité, attitude classique du phoque de Weddell nouveau-né / Credit © Laurent Ballesta

Un membre de l'équipage en tournage / Credit © Vincent Munier

Les manchots Adélie, en nage synchrone quand ils quittent les îles de DDU pour rejoindre leur zone de pêche au large / Credit © Laurent Ballesta

À la recherche d'un angle de prise de vue intéressant / Credit © Vincent Munier

Des jeunes manchots se jètent à l'eau pour la première fois / À la recherche d'un angle de prise de vue intéressant / Credit © Vincent Munier

Reposoir de pétrels des neiges / Credit © Vincent Munier

Une partie de l'équipe en cordée / Credit © Vincent Munier

La curiosité des jeunes manchots empereur / Credit © Vincent Munier

Les doigts de glace apparaissent quand la banquise se forme à des températures très froides et recrache alors, ici et là, de l’eau sursalée (plus salée que l’eau de mer). / Credit © Laurent Ballesta

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Léo Arguillère

Journaliste Multimédia et occasionnellement musicien et acrobate urbain. Proche de la nature tel un hippie sauvage, et déjà concerné par les questions de bien-être et de santé, c’est après avoir vu le film Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent que Léo s’est engagé dans l’écologie. Ce documentaire l’a convaincu que le combat n’était pas vain, qu’il y avait encore de l’espoir et qu’il fallait se battre pour montrer au monde les solutions qui existent.