La réalité du recyclage

L’exposition « Re.cyclages » s’invite à l’Orangerie du Sénat jusqu’au 6 septembre prochain.  Alain Fouray nous fait découvrir à travers les quelques cinquante photographies, la réalité du recyclage. Il parvint à donner un visage sensible à la matière et aux déchets de notre vie quotidienne.

Ce résultat, entre abstraction et figuration, est le résultat de deux ans de travail à travers les sites de recyclage français. L’occasion de re-découvrir des matières aussi simples que le plastique, le papier, le carton, les piles et autres déchets électriques et électroniques… tout en se baladant dans les Jardins du Luxembourg !

Orangerie du Sénat. Jardin du Luxembourg -19 bis rue de Vaugirard – 75006 Paris – accès porte Férou – entrée libre tous les jours de 11h à 19h30.

Chutes de papiers offset ©-Photo-Alain-Fouray

Cette exposition est une très belle façon d’interpeller le grand public sans resservir éternellement les consignes du tri. « On interpelle le visiteur par l’image, d’où une dimension très pédagogique », explique le photographe Alain Fouray.

Capsules en vrac ©-Photo-Alain-Fouray

L’exposition se compose de 55 visuels ainsi que d’un diaporama de 130 photos.

Plastique vert ©-Photo-Alain-Fouray

Capsules, papiers, ampoules, tissus, médicaments, véhicules hors d’usage… La quasi-totalité des matériaux recyclés est passée sous l’objectif de l’artiste.

Plaquettes de médicaments ©-Photo-Alain-Fouray

« Il s’en dégage une certaine forme de beauté, avec de l’énergie et des références graphiques. » Alain Fouray

Tissus mêlés ©-Photo-Alain-Fouray

« Toutes les photos sont le reflet de la réalité, avec un travail sur le cadrage et la lumière ». Alain Fouray

Mélange de matière ©-Photo-Alain-Fouray

Alain Fouray a choisit de faire ce travaille car il s’intéresse aux histoires que les images racontent : « Le recyclage s’y prête bien, avec des lieux chargés d’histoire et des objets qui, eux aussi, racontent une histoire. » 

Fûts acier de collecte ©-Photo-Alain-Fouray

Ces prises de vues ne sont pas mises en scène, elles sont réalisées en HD pour traduire, avec des tirages de grands formats, la richesse de la matière.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Pauline Oheix

En école de journalisme, Pauline est passionnée de voyage et de.... natation synchronisée. Tantôt au Viêt Nam, en Slovénie, au Canada, prochainement à Dublin, elle ne tient pas en place. Préserver la planète est un combat qui lui tient à cœur. A la fois sportive et rêveuse, à 20 ans, Pauline porte avec elle la joie de vivre et l'envie de découvrir les quatre coins du monde.