5 huiles essentielles pour mieux affronter l’hiver

Le froid arrive et les virus avec. Avec son Abécédaire illustré des huiles essentielles, Danièle Festy nous invite à découvrir de nouveaux moyens d’aider notre corps à se défendre pendant les mois à venir. Nous en avons sélectionné cinq qu’il serait bon d’avoir auprès de soi cet hiver.

Le livre Mon abécédaire illustré des huiles essentielles de Danièle Festy, est disponible depuis le mois d’octobre 2015 aux éditions Leduc.s.

Le Ravintsara ou "notre magnifique antivirale" © Illustrations: Sébastienne Ocampo

Danièle Festy la définit comme « l’antiviral de demain ». L’huile est issue des feuilles du Ravintsara, un arbre touffu des forêts tropicales d’Asie et de Madagascar. A utiliser en cas de grippe, rhume, toux grasse… mais aussi comme stimulant immunitaire. Elle vous aidera également à résister à la fatigue nerveuse, la déprime, l’épuisement ou encore aux insomnies. Des vertus utiles pour vous aider à bien finir l’année !

Le Cajeput ou "la meilleure contre l'otite" © Illustrations: Sébastienne Ocampo

En cas d’otite, c’est celle qu’il vous faut ! Outre ses vertus pour les oreilles, l’huile de Cajeput est toute indiquée face aux rhumes, grippes, fièvres et autres bronchites… On récupère des feuilles de Cajeput une huile quasi incolore à l’odeur « fraîche, boisée et tonique ». Elle peut néanmoins se révéler irritante en cas d’applications renouvelées et peut susciter des allergies chez certaines personnes. De plus, elle est à utiliser avec modération pendant la grossesse ou l’allaitement.

Le Thym vulgaire à Thujanol © Illustrations: Sébastienne Ocampo

Cette « spécialiste de l’angine et du foie » vous protègera contre les infections de l’appareil respiratoire qui vous menacent l’hiver : bronchites, grippes ou encore otites. Elle peut également vous permettre de vous réchauffer les mains et les pieds si vous avez froid en appliquant simplement quelques gouttes sur les poignets. Danièle Festy la dit « extraordinaire », affirmant qu’elle a une « action très puissante ». Seul bémol, son rendement est faible et son prix s’en ressent.

Le Saro © Illustrations: Sébastienne Ocampo

Son huile est elle aussi indiquée pour affronter l’hiver qui approche. Quelques gouttes sur un comprimé neutre ou appliquées sur certaines parties du corps vous aideront à lutter contre la rhino-pharyngite ou encore la grippe. Aussi, si vous l’accompagnez d’une goutte d’huile de laurier noble, elle vous aidera à faire face au surmenage intellectuel. A noter qu’elle peut remplacer le Ravintsara en cas de rupture de stock.

L'Eucalyptus radié

L’huile issue de ses feuilles est indiquée pour lutter notamment contre les toux grasses, les sinusites, les bronchites ou encore la fièvre. Elle présente par ailleurs l’avantage de ne pas agresser la peau et de pouvoir être utilisée même chez les tout-petits. Et en cas de faiblesse immunitaire, deux gouttes sur un comprimé neutre pendant quelques jours, et c’est reparti ! Très sûre d’emploi, elle est tout de même à utiliser avec précaution pour les asthmatiques et épileptiques.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone