Détecter le cancer à temps n’attend pas

Loupe cancer - flickrLe cancer continue de faire ses ravages mais il y a quand même quelques bonnes nouvelles !

Detecter-le-cancer-a-temps-n-attend-pas-124475289

 

Version écrite de la chronique

Dont l’une particulièrement importante, puisqu’un chercheur français, Yvon Cayre,  a développé une sorte de filtre qui isole les cellules cancéreuses présentent dans le sang. Sa méthode est révolutionnaire car une simple prise de sang suffira pour tester un patient, ce qui permettra un diagnostic extrêmement rapide et moins invasif qu’une biopsie, qui nécessite une anesthésie locale ou générale. Cette méthode pourrait remplacer 60% des biopsies, donc c’est une vraie avancée. Autre innovation en vue, un peu étrange : l’haleine !

Comment ça ? On va respirer l’haleine des patients ?

Bien senti! Des chercheurs à l’Université de Louisville, aux Etats-Unis, ont mis au point un système pour détecter le cancer du poumon en analysant l’haleine des patients. Car dans 95% des cas de cancer, leur haleine contient de fortes concentrations de trois composés organiques spécifiques. On pourrait ainsi détecter très rapidement l’un des cancers les plus difficiles à soigner – rien qu’en France, 27 000 personnes en meurent chaque année. Et avez-vous entendu parler de l’histoire du test de grossesse ?

Non, on n’a quand même pas détecté un cancer avec un test de grossesse !

Si ! Un jeune homme, par curiosité, a fait un test de grossesse qui, ô surprise, s’est avéré positif. Il s’en amuse avec ses amis sur internet et l’un d’eux l’averti que cela pouvait  être le signe d’un cancer des testicules. Car les hommes touchés par ce cancer ont une hormone qu’on trouve aussi chez les femmes enceintes. Et en effet, après un diagnostic, sérieux cette fois-ci, une tumeur a bel et bien été identifiée. Heureusement pour lui car il sera soigné à temps mais, messieurs, en cas de doute, laissez les tests de grossesses à vos femmes et filez chez le médecin !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce mardi 11 février 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.