Des soins bio de chez bio

Toute l’essence de la nature à fleur de ma peau. Une découverte sensorielle.
par Véronique Geoffroy, www.jemesensbien.fr

Pour prendre soin de moi cet été, j’ai choisi « Tautropfen », qui signifie en allemand « goutte de rosée » (plus poétique et moins difficile à prononcer) et qui symbolise la pureté.

SoinsÇa vient d’où ?

Lancés par l’alchimiste Rainer Plum, à l’origine pour soigner les fesses irritées de son bébé, les produits de soin biologiques (et même plus encore car la norme bio allemande B.D.I.H. est plus rigoureuse que la nôtre) Tautroptfen, à base de plantes marinées dans des huiles pures en ballons de verres pendant des semaines au soleil en Forêt Noire, exhalent toutes les vertus de la nature. C’est ainsi que les actifs végétaux déploient toute leur force, tranquillement. Tous les ingrédients proviennent exclusivement de l’agriculture biologique ou biodynamique (qualité Demeter) ou sont issus de la cueillette sauvage contrôlée. « Plus bio tu meurs ! »

Écolo et équitable

Vu que j’en ai fini avec les bébés, je suis passée directement à la gamme de soins femme. J’ai testé tout l’été deux super produits écolo-équitables. Tous deux sont à base de la Rose de Damas, réputée pour les peaux sèches et sensibles et les peaux matures pour lutter contre le vieillissement cutané prématuré (justement – qui peut le plus peut le moins – , j’veux pas vieillir!).
Je me vaporisais L’Eau de Rose 100 % organic tant pour me rafraîchir par forte chaleur que pour me nettoyer le visage le soir ; et m’applique encore chaque matin avant ma crème de jour le Sérum Bio-Revitalisant Amalur. Les pétales de rose libèrent des actifs qui empêchent les pertes d’hydratation de la peau et les rides d’expression deviennent visiblement plus lisses et plus douces.

Leurs « plus » en plus de la certification Bio ?

Outre la texture légère et non collante de ces deux produits, j’apprécie le parfum délicat qu’ils distillent tout au long de la journée. Ça tombe bien l’été, je ne porte pas de parfum pour éviter les tâches sur la peau.
Et puis, j’aime savoir aussi qu’en se fournissant auprès d’une coopérative iranienne de femmes, Tautropfen participe au projet socio-équitable « des roses à la place de l’opium » (15 € l’Eau de Rose en 100 ml et 32,50 € le sérum en 50 ml).

Et il n’y a pas que ces produits à la rose, il y a également de beaux produits de soins à la Camomille et à l’huile essentielle de géranium d’Égypte qui participent au projet Sekem, aux fruits de l’Açaï et graines de fruits de la passion de Colombie qui participent au projet Asprome, à l’huile de Ximenia d’Afrique du Sud qui participe au projet Phytotrade Africa, aux algues bretonnes provenant de la Réserve de Biosphère de l’Atlantique Nord sur l’île d’Ouessant… Autant faire du bien de chaque côté.
Tautropfen : En vente en magasins Bio et Instituts de beauté. Tél. : 03 88 81 82 28.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone