Des sites pour donner une seconde vie à vos objets

Que faire de vos bottes à peine portées, de votre tondeuse qui croupit dans le jardin ou de vos meubles abandonnés lors du déménagement ? Avant de les jeter, pensez à les donner : c’est écolo et moins cher qu’une location de benne. Plusieurs plateformes Internet vous facilitent la tâche. Suivez le guide.

Vos objets ont plusieurs vies. Les donner permet d’éviter d’encombrer la poubelle ou la benne et donc la décharge, et de limiter ainsi les émissions de CO2 dans l’atmosphère. Donner des objets peut aussi aider des personnes à faibles revenus ou servir à un collectionneur, un bricoleur, un voisin, un étudiant qui s’installe… C’est un geste économique et écologique !

– « Rien ne se perd, tout se recycle », c’est le slogan de donnons.org, un site de dons et de récupération d’objets en ligne qui a ouvert en 2006. Bricolage, meubles, high-tech, bijoux… Le site est décomposé en rubriques thématiques qui rendent la navigation aisée. Une fois mis en relation, donneurs et receveurs habitant dans la même région s’arrangent pour s’échanger les objets. Les petites annonces postées concernent la France, la Suisse, la Belgique et le Canada. Déjà plus de 489 000 objets ont ainsi trouvé une nouvelle vie !

– Karim Khellaf a fondé le site www.recyclons-idf.fr, une plate-forme de mise en relation gratuite entre donneurs d’objets et demandeurs en Ile-de-France, pour lutter à sa manière contre la surconsommation. « On a tous dans nos tiroirs plein de choses qui ne nous servent pas ou plus mais qui seraient utiles à d’autres, précise t-il. Avant de jeter, il faut donc toujours se demander si l’objet peut encore servir, à soi-même ou à quelqu’un d’autre. » Pourquoi créer un site sur le don ? Parce que c’est une action désintéressée et intemporelle, sans contrepartie. Mais encore faut-il que les comportements suivent. « On m’a encouragé dans mon initiative sans pour autant la suivre, ajoute t-il. Les gens soutiennent l’entraide lorsqu’ils sont dans le besoin mais l’oublient quand tout va bien. Mais j’ai quand même bon espoir que les choses évoluent. »

– Dans la région de Nantes, l’association Ecorev (« eco » pour écologie, économie sociale et solidaire, écocitoyenneté et « rev » pour revalorisation) s’attèle au réemploi d’objets initialement destinés à la déchetterie en les réparant et en les revendant.

– Enfin, on n’oublie pas associations caritatives comme Emmaüs ou le Secours Populaire qui récupèrent tissus, peluches, vaisselle et autres objets. Vous pouvez vous rendre dans les dépôts ou déposer vos vêtements dans des conteneurs type Relais ou WWF. Le groupe Emmaüs peut aussi se rendre directement et gratuitement à votre domicile pour collecter vos objets. Contactez le groupe pour convenir d’un rendez-vous !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone