Des robots qui facilitent la vie

romeo débarasse crédit projetromeoAujourd’hui, focus sur des robots pour simplifier notre quotidien, carrément !

 

BN 02 05

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

Roméo est le robot 100% made in France de la PME Aldebaran. Ce robot humanoïde d’environ 1,40m va servir de cyber-majordome aux personnes âgées et dépendantes. Il sait déjà marcher et parler. Bientôt, il pourra ouvrir des portes et poser des objets sur une table. Et d’ici quelques années, il ira travailler dans les maisons de retraite.

La science -fiction devient réalité ! Et ce robot pourra parler…

Parler de tout puisqu’il est doté d’un système de dialogue assez sophistiqué:il récoltera des informations personnelles sur les personnes dont il s’occupera pour pouvoir répondre à leurs questions et tenir une conversation. Une façon de lutter contre la solitude des personnes âgées. Autre atout : Roméo pourra prévenir immédiatement le personnel s’il détecte un problème chez la personne, une chute, un souci de santé, ce qui permettra de prendre le contrôle à distance pour évaluer la situation. Vous imaginez l’intérêt pour les médecins notamment.

L’aide sanitaire est d’ailleurs une des voies prometteuses de ces robots, certains seront carrément sauveteurs !

Comme le Golem Krang, mis au point par le Georgia Institute of Technology, aux Etats-Unis, sorte de MacGyver en métal qui a été programmé avec un algorithme spécial pour pouvoir s’adapter à toutes situations et se débrouiller avec ce qu’il trouve dans son environnement pour régler une urgence. Il pourra, par exemple, dénicher une barre pour faire levier et soulever un objet lourd sous lequel une personne serait coincée. Ou il cherchera un objet en forme de clé pour ouvrir une porte verrouillée, bref, nos héros vont avoir de la concurrence, même si pour l’instant, ca paraît « robot » pour être vrai !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.