Des lunettes de soleil écolo

L’été approche et avec lui, l’envie de ressortir nos lunettes de soleil…. écolo ! Montures à base de végétaux ou de matériaux recyclés, les créateurs redoublent d’imagination pour créer des nouvelles gammes respectueuses de l’environnement. Zoom sur quatre innovations qui en mettent plein la vue.


B-Wear, biodégradables

Fabriquées à partir de la fermentation d’amidon de maïs (PLA), les montures des lunettes B-Wear peuvent disparaître dans la nature en seulement 18 mois ! Les verres, eux, sont faits à partir d’huile de ricin, une plante non-alimentaire cultivée en Inde, en Asie ou au Brésil qui est surtout utilisée pour les soins de la peau et massages. Pas d’inquiétude tout de même, ces lunettes, mises au point par l’opticien Demetz, ne se décomposeront pas sur votre nez, il leur faut des conditions particulières : 45 jours dans un compost industriel et 120 jours dans un compost domestique ! Disponible chez les opticiens pour 75€.

iWood, lunettes en bois

Rétro mais élégante. La mode des lunettes aviateurs n’a pas échappé à la sphère écolo. Les lunettes de soleil iWood sont faites à la main dans le Kentucky aux Etats-Unis à partir de bois récupéré sur des chantiers de fabrication de yachts de luxe, un bois certifié FSC. Les verres optiques, fabriqués par Carl Zeiss, offrent une protection complète contre les UVA et les UVB.

Prix : 300 euros. Informations sur : http://www.iwoodecodesign.com/

Oakley Gascan, du bambou et des matériaux recyclés

La marque Oakley s’est inspirée de Bob Burnquist, skateur professionnel et actif militant pour le respect de l’environnement, pour créer une édition spéciale des lunettes Gascan. La monture contient des restes de fabrication d’autres lunettes Oakley et le sac de rangement contient 100 % de bambou biologique, une fibre naturelle, durable et biodégradable. Pour ses encres d’emballage, Oakley va plus loin et utilise de l’encre écologique à base de soja ! Petit plus : une part des bénéfices de la vente va à Action Sports Environmental Coalition (ASEC), une organisation qui éduque les gens à la responsabilité environnementale.

Prix : 120 euros. Plus d’informations sur http://fr.oakley.com/

Dragon Alliance, coton bio et encres à l’eau

Encore un sportif qui travaille avec une marque de lunettes. Rob Machado, surfer américain, s’est associé à Dragon Alliance, leader des solaires sport, pour lancer une ligne de lunettes de soleil respectueuses de l’environnement : des lunettes en biopolymère (ou nylon 11) renouvelable fait à base d’huile de ricin, et un packaging certifié FSC dans un sac 100% coton bio et imprimé avec des encres à l’eau.

Prix : 130 euros (99 dollars sur le site officiel de Rob Machado : http://www.robmachado.com/)

http://www.neo-planete.com/2011/01/24/la-fecule-de-mais-mode-d%E2%80%99emploi/
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone