Des forêts dans le désert, la solution au changement climatique ?

Le changement climatique pourrait être neutralisé grâce à un projet de (re)boisement du Sahara et de la brousse australienne.

saharaLe projet a été développé par des scientifiques de la NASA et de l’école de médecine Mont Sinai à new York.

Il s’agit de planter dans le Sahara et la brousse australienne des eucalyptus, arbres à croissance rapide et irrigués par de l’eau de mer dessalinisée. Cette couverture d’arbres créerait son propre système météorologique et donc des précipitations tout en absorbant le CO2 de l’atmosphère. L’équipe estime que les déserts reboisés pourraient capturer 8 milliards de tonnes de CO2 par an, soit autant que ce qui est émis par les énergies fossiles et la déforestation aujourd’hui. Selon les scientifiques, cette initiative serait plus économique que n’importe quelle solution de capture et de stockage de CO2 (CSC).

Cela coûterait 1900 milliards de dollars par an contre 800 milliards pour le CSC mais les scientifiques précisent que le CSC ne couvre que 20% du problème. La CSC nécessite tout un réseau de pipelines haute pression très dangereux qui traverseraient tous les pays, alors que les arbres ne demandent

Creative Commons License photo credit: 10 Ninjas Steve

que quelques aqueducs traversant des zones inhabitées.

Ces forêts créeraient des emplois et des investissements. Elles seraient également une source de bois à long terme. Ce bois pourrait être utilisé comme biocarburant et serait compatible avec les autres projets destinés aux déserts comme l’installation de panneaux solaires.

D’après The Guardian

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone