Des énergies renouvelables pour recharger son téléphone portable

©mike licht

Parmi tous les téléphones présentés au Mobile World Congress de Barcelone, lundi 25 février, une société française remporte la palme de l’invention la plus écolo avec son smartphone solaire. Quezaco ?

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/02/Le-telephone-ecolo-124098739.mp3|titles=Le-telephone-ecolo]

Du soleil…

Il s’appelle Wysips et il n’a pas besoin d’électricité pour se recharger. SunPartner, cette petite start-up d’Aix en Provence l’a conçu pour que son écran, qui contient des petites cellules photovoltaïques et translucides, le rende autonome en énergie. Le principe est le même  que pour les panneaux solaires installés sur le toit des maisons mais adapté à l’échelle d’un téléphone. L’énergie des rayons du soleil est transformée en courant électrique qui recharge la batterie du téléphone. Par exemple, une heure d’exposition solaire permet de téléphoner pendant 10 minutes ou écouter de la musique pendant 20 min. Et Wysips se recharge aussi avec la lumière artificielle d’une ampoule ou d’un halogène.

C’est un prototype qui a demandé trois années de recherche et il devrait être mis en vente fin 2013. On peut déjà parier sur un joli succès commercial, d’ailleurs un fabricant de mobile est déjà intéressé pour fabriquer des téléphones dotés de cette nouvelle technologie.

…et de l’eau©pixabay

En Suède, c’est avec de l’eau que la petite start-up  myFC ambitionne de faire marcher nos portables. L’entreprise s’apprête à commercialiser, fin mars 2013, une sorte de mini centrale portative adaptée aux smartphones et tablettes qui fonctionne sur le principe de la pile à combustible. Hyper simple : il suffit de verser un peu d’eau du robinet dans un réservoir associé à une recharge de silicate de sodium. En deux heures, le mobile est rechargé. Et en plus d’être économe en énergie, le myFC Power Trekk, se vend avec une recharge qui, épuisée, ne présente aucun danger pour l’environnement.

Cette chronique « Bonne Nouvelle» a été diffusée le jeudi 28 février 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.