Des artistes engagés contre la fourrure

Ils sont beaux, célèbres, certains font même rêver la planète entière… et ils s’engagent à ne pas porter de fourrure. S’ils sont, pour la plupart,v Américains ou Anglais, aujourd’hui, quelques Français rejoignent les rangs des amis des animaux. Témoignages. Extrait du magazine Néoplanète 23.

« J’adore les animaux, tout comme je respecte la nature. Je n’ai jamais aimé la fourrure, car, déjà, quand j’étais petite, ma maman était contre le port des peaux de bêtes. C’est une question d’éducation. C’est tout naturellement que je me suis mobilisée pour cette cause et je souhaiterais solliciter davantage les enfants, parce que ce sont eux, les vrais défenseurs des animaux. Leur innocence est sacrée. C’est mon amie Corinne Touzet qui m’a branchée, il y a six ans, avec l’AFIPA (Association française et internationale de protection animale).
Nous avons participé à une campagne de télé et posé pour des photos contre la fourrure et le massacre des chiens et des chats. Ignoble ! On ne peut pas rester insensible à tout ça et je suis fière de m’être engagée dans cette révolte. L’association sait qu’elle peut compter sur moi. Je suis solidaire »
, explique Liane Foly.

 

 

La chanteuse Pink, elle aussi, s’engage:
« Certaines pratiques que l’on fait subir aux animaux pour faire des vêtements de fourrure sont d’une telle cruauté ! Peu importe l’animal que la personne porte sur elle, j’espère que celui-ci lui mordra l’arrière-train ! »


 

 

Chester Bennington, le chanteur du groupe Linkin Park préfère les tatouages au dépeçage: « Électrocuter les animaux, les dépecer, alors qu’ils sont encore en vie, sont des actes inhumains. Surtout que tout cela est effectué hors de notre vue ou de notre connaissance. Respectons toutes les créatures du monde, quelle que soit leur espèce. »

 

 

 

 

 

Eva Mendes, la bombe du film Hitch, dévoile ses formes d’origine cubaine pour la PETA. « À une époque où il y a tant de violence dans le monde, c’est une forme de violence que nous pouvons tous arrêter – en étant des consommateurs informés. »

 

 

 

 

 

Carla Bruni-Sarkozy:
« Je ne porte, ni n’achète, ni ne possède de fourrure. »

 

 

 

 

 

Dennis Rodman, basketteur américain au cœur tendre… « C’est mal de tuer des animaux pour le simple plaisir. Je suis un homme au coeur tendre. Je n’aime pas voir les bêtes souffrir. »

 

 

 

 

 

 

 

Yelle, La chanteuse du groupe électro-pop éponyme rugit contre la fourrure: « Laissez votre compassion rugir. Soyez bien dans votre peau et laissez la leur aux animaux. »

 

 

 

 

 

 

La chanteuse Joss Stone n’en est pas à sa première campagne avec la PETA. En 2007, elle soul annonçait déjà : « Je suis une femme qui respecte toutes les tailles, toutes les formes, toutes les couleurs et toutes les espèces. Je suis Joss Stone et je suis végétarienne. »

Aujourd’hui, elle réitère: « Il est temps que les autorités passent de l’autre côté de la barrière et abandonnent la fourrure. J’espère que cette publicité réalisée avec la PETA éveillera les consciences et aidera à mettre un terme à ces meurtres inutiles. »

 

 

 

Photos:
KIM ERLANDSEN, NRK P3
DR
SYLVIE LANCRENON

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone