Des animaux et des hommes

Prize - Amy SteinLes animaux sont les premiers témoins de la destruction progressive de notre belle planète. A travers plusieurs mises en scène réalisées dans la petite ville de Matamoras en Pennsylvanie, la photographe américaine Amy Stein se fait le porte-parole de ces pauvres mais splendides bêtes, qui tentent quelques incursions sur le territoire des hommes.

Amy Stein nous a expliqué son projet, qu’elle nomme « Domesticated » (en français, « Domestiqués ») :

« Mes photos se veulent le diaporama de notre nouvelle histoire naturelle. A travers ces scènes, je voulais mettre en avant la relation paradoxale que nous avons avec les animaux dits « sauvages » et comment nos instincts destructeurs altèrent les comportements, tant humains qu’animaux. Bizarrement, nous cherchons constamment à établir une connection avec le monde naturel, avec ses mystères, les libertés qu’il inspire, mais nous tentons pourtant continuellement de dompter les animaux sauvages qui nous entourent et de les contrôler, de manière compulsive.
Par ce projet, je tente de mettre en image les paradoxes primitifs de confort et de peur, de dépendance et de détermination, de soumission et de domination, qui naissent de la rencontre physique et psychologique entre l’homme et le monde naturel. De plus en plus, ces rencontres ont lieu au niveau d’écotones* que nous avons crées et qui agissent à la fois comme une barrière et comme un passage entre l’espace domestique et le monde sauvage. Les photos de cette série sont construites à partir d’anecdotes issues de journaux locaux et d’histoires racontées de vive voix. Ce sont les témoignages d’interactions, issues de hasards ou d’intentions, entre les hommes et les animaux. »

Observons plutôt…

Photos : Amy Stein

In between - Amy Stein

Fast Food

New Houses - Amy Stein

Return - Amy Stein


Plus de photos sur  www.amysteinphoto.com
Blog: http://amysteinphoto.blogspot.com

* Zone de transition écologique entre deux écosystèmes

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Tout juste diplômée en lettres et communication, Alexandrine fait ses débuts de journaliste au sein de la rédaction de NEOPLANETE. Elle s'occupe aujourd'hui principalement du contenu du site internet.