Des aires de sport en balles de tennis

Classé 5ème sport le plus polluant par le magazine Sport et vie (*), le tennis se met à l’heure du recyclage. Une opération Balle jaune a été lancée à l’occasion du tournoi de Roland Garros par la Fédération française de tennis et la société Coved, filiale propreté du groupe Saur. Le principe : on récupère les balles de tennis usagées, on les broie et on en fait un granulat de caoutchouc afin de réaliser des plates-formes de jeu pour des associations sociales ou caritatives. Dans chaque ligue régionale de tennis participante, on espère récolter 40 000 balles et réaliser 100 M2 de sol sportif. Au total, 14 millions de balles de tennis sont « consommées » chaque année en France ! Et le plastique d’une balle pourrait vivre 30 000 ans dans la nature… (*) Derrière, du 1er au 4ème, le ski de descente, les sports moteurs, le tir et le golf. « Sport et vie » de janvier 2007.

Par Vincent Rondreux

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone