Un département « HauteMarne » recommandé

.Chevreuils_MDT_Haute_Marne crédit photo PH_LemoinePlébiscitée par les chasseurs pour son abondant gibier, la Haute-Marne n’est pas un département hautement touristique. Pourtant, il est le plus vert de France et offre de nombreux trésors naturels à préserver. A lire également dans le magazine Néopanète n°38. 

 

 

 

lac du der voie vert crédit photo MDT Haute Marne5 ambiances en Haute-Marne

Le lac du Der a été créé au début du 20 siècle pour réguler le bassin de la Seine et limiter les inondations à Paris. Devenu le plus grand réservoir artificiel de France, 900 espèces de volatiles y nichent. Classé réserve ornithologique depuis 1978, le lac du Der accueille certaines espèces rares et menacées comme le grand cormoran, le héron cendré ou le cygne de Bewic. « En raison du dérèglement climatique, les oiseaux d’origine méditerranéenne commencent à remonter vers le nord sachant que 1 degré de plus en moyenne pousse les oiseaux à nicher 160 km plus au nord. Il y a donc une augmentation des espèces méridionales et une rétractation des espèces boréales », explique Antoine Cubaixo, guide ornithologue.

 

grues cendrees crédit photo MDT Haute-MarneOiseau emblématique du Der, la grue cendrée disparait de la France au 19ème siècle en raison de la destruction de son habitat. Protégée à partir de 1967, elle revient poser ses valises sur le lac du Der d’autant que l’intensification de l’agriculture du maïs lui procure de la nourriture pour l’hiver. Le record de grues sur le lac a été battu en octobre 2013 avec 83 100 grues observées !

« Avec le dérèglement climatique, on observe des tentatives d’hivernage en Allemagne où elles n’allaient pas auparavant. Les grues cendrées se trouvent plus près des sites de nidifi cation, y compris dans les contrées nordiques car c’est un oiseau qui niche surtout autour de la Baltique (Norvège, Suède, Finlande, Pays Baltes, Pologne, Russie). Par contre, lors des vagues de froid, les individus qui vivent en Allemagne redescendent en Champagne et ceux qui sont en Champagne vont parfois jusque dans les Landes de Gascogne », souligne Antoine Cubaixo

 

vignoble - grappe raisin crédit photo MDT Haute MarneLa Champagne viticole, définie par une zone d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), s’étend sur près de 34 000 hectares. La famille Hudelet* en exploite 4,28 ha selon la démarche D.Q.V (Démarche-Qualité-Vignoble), qui développe des techniques viticoles respectueuses de l’environnement tel l’enherbement des vignes. « Le choix de la culture raisonnée est arrivé progressivement grâce à l’aide d’une coopérative, ce qui nous a permis de semer du blé tondu qui retient la terre en cas de grandes averses. On évite également le désherbage, explique Janine Hudelet. Nos raisins Pinot noir et Pinot meunier sont laissés en contact quelques heures avec leur peau, permettant ainsi d’ob- tenir un jus légèrement rosé qu’il ne faut pas oublier car rapidement, il deviendrait du vin rouge ; on appelle ça un vin sur saigné.».
*Champagne Hervé Hudelet , 14 route d’Arc en Barrois, 52120 Richebourg

 

Une centaine de ces plantes médicinales est représentée au Musée du Pays du Der* , comme le Souci des jardins (calendula) qui servait à soigner les coups. A côté, le potager des légumes oubliés (épinard fraise, pomme de terre Ile de la Madeleine du Canada, chou branchu de Daubenton) tous cultivés en bio par le jardinier du musée, Bruno Trinquet. Plus loin, un espace est dédié aux hirondelles de fenêtre, espèce qui tend à disparaître sous l’effet des produits chimiques agricoles.

Les Grandes Côtes, 51290 Ste Marie du Lac – Nuisement, 0326410102. http://www.muséedupaysduder.com 

 

pigeons crédit Emilie VilleneuveLa colombiculture Olivier Noirot * chouchoute ses couples de pigeons qu’il élève au grain pur et dans le respect de l’environnement (bâtiment aéré, lumière naturelle, nourriture protégée des déjections…) pour éviter tout traitement. Il vend du pigeon (viande très peu grasse, riche en fer et phosphore) à toutes les sauces, en terrines, rillettes…

*Le Pigeon Barrois – colombiculture Noirot, Route de Blessonville, 52120 Richebourg, 032502064 www.lepigeonbarrois.com

Quelles spécialités déguster et où dormir ? Tous nos bons plans sont à découvrir page 2 !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.