Delphine Batho, nouvelle ministre de l’Ecologie

A la surprise générale, l’ex ministre déléguée à la Justice s’est vue offrir le portefeuille de l’Ecologie lors du mini remaniement ministériel voulu par le premier ministre Jean-Marc Ayrault hier.

A 39 ans, Delphine Batho a été littéralement bombardée au poste de ministre de l’Ecologie, alors que rien sur son CV ne l’y destinait. Proche de Ségolène Royal, cette ancienne syndicaliste lycéenne était plutôt connue pour être spécialiste des questions de sécurité. Son plus ? Elle adhère à SOS Racisme en 1984 et en devient vice-présidente en septembre 1992.

Lors du gouvernement Ayrault I, elle avait ainsi décroché une place auprès de Christiane Taubira à la Justice, au poste de ministre déléguée. Mais ses rapports difficiles avec sa ministre de tutelle et le manque d’attributions précises de sa fonction ont eu raison de leur entente.

Batho plus souple que Bricq ?
Delphine Batho, réélue députée dans la 2e circonscription des Deux-Sèvres, prend ainsi la place de Nicole Bricq qui devient, elle, ministre du Commerce extérieur. Bricq était ces derniers jours la cible de critiques après avoir suspendu un permis de forage pétrolier accordé à Shell en Guyane, mais qui sera bientôt « remis sur la table » et probablement rétabli.

Le gouvernement Ayrault II compte donc désormais 38 ministres et affiche une parité parfaite.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone