Delphine Batho : le budget de l’écologie est « mauvais » pour 2014

Delphine Batho crédit photo Flickr Parti Socialiste Licence Creative Commons)La ministre de l’Ecologie Delphine Batho a estimé ce matin sur les ondes de RTL que le budget 2014 est « mauvais » : les crédits alloués à son ministère pourraient baisser de 7%. C’est l’une des diminutions les plus importantes du gouvernement.  S

 

 

 

Selon Delphine Batho, une partie de cette réduction doit être compensée par les recettes de la taxe poids lourds, mais aussi éventuellement par la fiscalité écologique et les investissements d’avenir.

Au moment où la question de l’écologie est « cruciale », Delphine Batho souhaite donc que « dans les jours qui viennent, nous puissions faire la démonstration que la volonté de faire de la France la nation de l’excellence environnementale, la transition énergétique, ne soient pas des variables d’ajustement ».

« Dans le moment actuel, quand tout va mal, les Français ont besoin d’espoir, de perspectives d’avenir et donc, c’est un chantier très important dans ce quinquennat », a-t-elle martelé.

Le gouvernement veut-il vraiment engager la transition écologique ? 

Même s’il elle reconnait que « la situation budgétaire est extrêmement difficile », la ministre se pose la question si l’écologie reste « bien une priorité ». « Est-ce qu’on la capacité de passer du discours aux actes ? », a t-elle déclaré sur RTL.

Surtout qu’en septembre dernier, le président François Hollande avait promis, lors de la grande conférence environnementale, vouloir faire de la France « la nation de l’excellence environnementale ».

D’après le compte twitter de Matigon, la jeune femme a été convoquée dans l’après-midi par le Premier ministre à l’hôtel de Matignon suite à cette déclaration.

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Emilie Villeneuve

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com. Elle intègre la rédaction de Néoplanète en avril 2011 dont elle est aujourd'hui la rédactrice en chef adjointe du site et de la webradio. Elle fait également partie de l'équipe de "Bougez Vert", émission diffusée sur Ushuaïa TV.