Découvrez l’exposition « Energies » à la Cité des sciences et de l’industrie

Fossile,solaire,nucléaire…Toutes les énergies du XXIème siècle sont représentées au sein de cette exposition permanente. Au cours d’un parcours qui s’effectue autour d’un cylindre, le visiteur effectue un voyage dans le temps. Reportage lors de la soirée d’inauguration.

Une « évocation des solutions en cours d’élaboration ». Voici le message illustré par cette figure géométrique appelée « Energiscope ». Ce gigantesque cylindre auquel chaque visiteur se trouve aimanté, impressionne vu de l’intérieur.

Avant d’y entrer, le plaisir nous est donné d’admirer des objets témoins, disséminés sur le parcours à l’extérieur du cylindre. L’occasion durant cette première partie de voir un derrick à pétrole, un trépan, une éolienne ou encore des tableaux solaires. Chaque objet est illustré par un panneau écrit en trois  langues pour nous expliquer le thème abordé. Des éclairages très didactiques et accessibles à tout public, auxquels s’ajoutent de petits écrans, placés sur la surface extérieure du cylindre. Ceux-ci alignent des chiffres et des données sur l’histoire de l’énergie, nos cycles de consommation.

On apprend ainsi qu’en 2007, un français consommait 9,30 litres d’équivalent pétrole par jour, c’est-à-dire 20 à 40 fois plus que ses stricts besoins physiologiques. Ou encore qu’on dépense 4000 calories environ par jour, en bougeant et en travaillant. Un jeu de questions/réponses fait le point sur nos interrogations les plus diverses. Pourquoi une telle déperdition entre l’énergie primaire et l’énergie d’usage?Réponse immédiate: à tous les stades de la production d’énergie, de la transformation, du transport et du stockage, des pertes se produisent. Ainsi 25% seulement de l’essence consommée sert au déplacement.

Vaste spectacle multimédia

Avec la deuxième partie de l’exposition, on réalise un bond dans le temps, l’accès à l’ère de l’interactivité. Dix écrans tactiles disposés sur le mur de la sphère, nous renseignent sur des thèmes aussi divers que les agro carburants ou l’énergie nucléaire.

Dans la fenêtre présentant les biocarburants de demain, une voiture roule sur une route, des repères graphiques se placent sur son trajet. En appuyant sur des symboles on découvre de façon ludique et instructive toutes les générations de biocarburants, de première génération (canne à sucre, huile végétale) jusqu’à la quatrième génération ( le champignon Gliocladium Roseum en est le symbole).

Au milieu du cylindre, ce sont trois tables interactives, qui sont installées. Sur ces supports, on participe à des jeux collectifs et participatifs. On peut jouer sur une table Microsoft avec un jeu de Pong ( jeu vidéo inspiré du tennis de table ) pour réfléchir au budget carbone, encourager un anti-héros à modifier son comportement en matière d’économies d’énergies ou prendre les commandes d’un pays imaginaire en l’approvisionnant en sources d’énergies.

Le cylindre, long de 25 mètres sert aussi, via sa partie haute, d’espace de projection pour diffuser de grandes images, des mots-clés. Ou l’on peut y lire notamment : « Vers un accès durable à l’énergie ». La phrase a le mérite d’être ambitieuse, à l’image de l’exposition.



















3 questions posées à Claudie Haigneré, présidente d’Universcience (Etablissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences). Elle évoque la genèse de cette exposition, la raison de son existence et ses spécificités:

1/ Comment l’exposition « Energies » à la Cité des Sciences et de l’industrie s’est-elle mise en en place?

claudie 10
2/Pourquoi une exposition sur les énergies?

claudie premier son
3/Pouvez nous nous présenter les particularités de cette exposition?

Claudie 11


Plus d’infos: Exposition « Energies » à la Cité des sciences et de l’industrie, 30, avenue Corentin-Cariou (station métro Porte de la Villette ou Corentin Cariou, ligne 7) à Paris : exposition permanente présentée en trois langues (français, l’anglais et l’espagnol).

Horaires: du mardi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 19h.

Tarifs: Plein tarif : 8€, tarif réduit : 6 €. Tarif réduit (sur présentation d’un justificatif) : moins de 25 ans, 60 ans et plus, étudiants et familles nombreuses, personnels de l’Education Nationale. Gratuit pour les moins de 6 ans, les chômeurs, les bénéficiaires du RMI, les personnes handicapées et leur accompagnateur.
L’accès à cette exposition est compris dans le billet d’accès aux expositions d’Explora.



Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone