Déchets : scandales et gros profits

Waste_sign - wikipediaPolluez, ça fera toujours des profits pour ceux qui dépollueront ! Encore faut-il que cela soit fait dans des conditions légales et sans déchets toxiques ni émanations dangereuses. C’est loin d’être le cas partout comme le démontre ce Pièce à conviction 111 à l’intitulé éloquent : « Déchets : scandales et gros profits », diffusé ce mercredi 24 septembre à 23h10 sur France 3.

« Comment certains de ces ‘monsieurs propre’ peuvent se révéler les champions de la pollution lorsqu’ils revendent les déchets sans les contaminer ou les enfouissent illégalement, au risque de mettre en danger la vie des riverains », expliquent les auteurs de l’enquête.

Les différentes affaires abordées dans cette enquête minutieuse de Stéphane Girard et Jacques Duplessy montrent à quel point le marché de la dépollution est très lucratif, surtout quand on s’affranchit d’un certain nombre de règles. L’enquête met aussi à jour les connivences entre certains industriels pas clairs et des politiques qui ne le sont pas plus.3632671811_bc85420ba4_z

L’affaire la plus significative concerne l’implantation d’un centre de déchets ultimes par la société GDE sur 55 hectares à Nonant-le-Pin, dans l’Orne. D’abord refusée par les experts et même par le préfet en raison des risques de pollution de la nappe phréatique, cette immense décharge a finalement été autorisée après une série de passe-droits au niveau du conseil général et l’accord final de la ministre de l’Ecologie de l’époque, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Mais désormais, les citoyens réagissent. A Nonant-le-Pin – à proximité du célèbre haras national du Pin – les riverains ont engagé un bras de fer depuis des mois contre l’exploitant de cette décharge et bloquent même les accès de l’usine avec la complicité active d’un éleveur de chevaux qui les soutient financièrement. Les autres affaires décrites sont aussi graves sinon plus. En Mayenne, la société Approchim a été reconnue responsable d’une pollution au PCB responsable de nombreuses maladies dans la région. Chaque fois, les riverains se mobilisent pour faire cesser de telles nuisances.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.