De nouveaux papiers peints pour révolutionner votre maison

Votre nid douillet pourrait devenir l’endroit le plus sûr du monde : des chercheurs français viennent d’inventer du papier peint capable de vous protéger des ondes wifi ; leurs collègues allemands ont quant à eux trouvé comment empêcher les murs en briques de s’effondrer lors d’un tremblement de terre.

Du papier peint anti-wifi

Electrosensibles, ce produit est pour vous ! Deux papiers peints d’un nouveau genre sont en cours d’industrialisation. Développés par le Centre technique du papier et Grenoble INT, ils sont capables, grâce à des motifs tracés à l’encre conductrice, de filtrer les ondes électromagnétiques d’un réseau local sans fil (wifi) ou d’un téléphone portable GSM. Mais rassurez-vous, il vous sera toujours possible de vous connecter en wi-fi à internet ou de téléphoner depuis chez vous. Seul bémol : le chef de projet, Guy Eymin Petot Tourtollet, avoue « qu’il est impossible de connaître la composition exacte de ces encres ». Si les chercheurs ont réussi à désencrer ces nouveaux papiers peints, les consignes de recyclage seront données par la société finlandaise Alhstrom, en charge de leur production.

Le « plus » : l’entreprise possède sept sites de fabrication de papier en France ; il y a donc peut être une chance pour que les produits soient élaborés dans notre pays. Mais rien n’est encore certain…

Du papier peint anti-sismique

Des chercheurs allemands viennent d’inventer un papier peint qui permet aux murs en briques de résister aux tremblements de terre. Ces murs sont conçus de telle façon qu’ils peuvent supporter de lourdes pressions verticales. En revanche, l’accélération horizontale provoquée par un tremblement de terre les rend instable et peut les faire craquer. « Notre but était de permettre aux gens d’avoir plus de temps pour sortir de chez eux en cas de tremblement de terre » explique le chercheur Lotha Stempniewski du Karlsruhe Institute of Technology (KIT) dans une vidéo à visionner ci-dessous.

L’équipe a d’abord conçu des lattes de carbone fixées sur les murs en briques. Problème : elles absorbaient le choc dû au tremblement de terre uniquement aux points d’attache et l’ensemble du mur craquait toujours. Les chercheurs ont alors tenté de renforcer les murs en briques sur une plus grande surface. L’idée du papier peint anti-sismique était née. Il est composé de fibres de verre, un matériau plus résistant et plus élastique que les fibres de carbone.

Mais comment coller durablement ce papier peint aux murs en briques ? Le KIT a fait appel au groupe Bayer Material Science, qui leur a proposé une colle à base de polyuréthane.

Les tests en laboratoire étant concluants, le papier peint anti-sismique pourrait être commercialisé dans l’année par une compagnie américaine. Ce produit ne sera peut être pas sans dangers pour la santé ou l’environnement. Selon l’Institut national de recherche et de sécurité français (INRS), certaines microfibres de verre peuvent être cancérigènes. De même, le polyuréthane, matériau inflammable, dégage de nombreux gaz mortels lors de sa combustion. Notamment du cyanure d’hydrogène et du monoxyde de carbone.

Vous retrouverez l’ensemble de ces informations dans la vidéo (en anglais) ci-dessous :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=MR0paa-u61M[/youtube]
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone