Cuir et déforestation de l’Amazonie : la nouvelle croisade d’une ONG

©clemgirardotA l’occasion de l’ouverture des soldes le mercredi 9 janvier dernier, l’association Envol Vert, engagée dans la protection de la forêt et la biodiversité dans le monde, a lancé sa nouvelle campagne « Le cuir tanne la forêt ». Son but : alerter l’opinion sur la fabrication des chaussures en cuir issues de la déforestation en Amazonie.

Avec la publication d’un rapport, d’un clip vidéo et d’une pétition en ligne, l’association Envol Vert s’adresse au leader français de la chaussure, Eram, pour qu’il s’engage à ne pas vendre des produits issus de la déforestation. Selon les chiffres de l’association, en Amérique du Sud, 93% des terres agricoles sont destinées à l’élevage, qui est responsable à 80,4% de la déforestation amazonienne. La plus grande forêt tropicale du monde est menacée par les feux qui convertissent cet écosystème remarquable en pâturage pour le bétail et qui mettent en danger la vie de 10% des espèces terrestres connues.

Le cuir menace la forêt

Rappelons que le cuir est de la peau tannée, généralement du bœuf ou du porc. Après fabrication sur les élevages amazoniens, il est transmis à de grandes marques occidentales pour fabriquer nos chaussures. A titre d’exemple, Envol Vert souligne qu’aujourd’hui en France, une chaussure sur 7 contient directement ou indirectement du cuir issu d’élevages brésiliens à fort risque de déforestation. D’ailleurs, les français sont les seconds consommateurs mondiaux de chaussures avec 6,5 paires achetées par an et par habitant.

©equinoxefr

De grandes marques déjà engagées

Eram, premier fabricant français de chaussure, est donc en ligne de mire des signataires de la pétition initié par Envol Vert sur www.change.org/LeCuirTanneLaForet.  Mais l’association reconnaît que les choses bougent. Plusieurs grandes marques internationales comme Timberland ou Nike se sont déjà engagées à donner des garanties environnementales sur leurs approvisionnements en cuir. Elles ont également annoncé qu’elles n’utiliseraient plus de cuir de vache d’Amazonie, à moins d’être certaines que les éleveurs n’ont pas contribué à la déforestation. Idem pour Carrefour et Walmart, qui ont promis de ne pas acheter de produits bovins sans garantie de leur provenance.

Des alternatives au cuir

La campagne de l’association Envol Vert vise également à montrer qu’il existe des alternatives au cuir comme le cuir synthétique, le skaï (un tissu enduit) et d’autres matières végétales. Plusieurs sociétés britanniques se sont d’ailleurs spécialisées dans la fabrication de chaussures sans cuir comme Vegetarian Shoes ou Ethical Wares. En France, les sites Un monde vegan et Noah sont, pour l’instant, les seuls spécialistes. Mais de  nombreuses marques proposent une gamme de chaussures sans cuir ; de Birkenstock à Veja, en passant par Converses,  il y en a pour tous les goûts !

 

La pétition : www.change.org/LeCuirTanneLaForet

Pour plus d’informations : http://envol-vert.org/archives/le-cuir-tanne-laforet

Télécharger  le rapport : http://envol-vert.org/archives/rapport-cuirtannelaforet 

Le clip de la campagne : [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Vk-2RH7nxOA[/youtube]

Cette chronique « Environnement » a été diffusée le lundi 28 janvier 2013 sur Europe 1. A partir du mois de février, vous pourrez relire tous les jours sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.