Objectif plancton

Diatoms_through_the_microscope - WikipediaCe week-end, la plupart vont en profiter pour faire la grasse matinée ou se balader, alors que d’autres ont un passe-temps un peu spécial.

BN 20 06

Version écrite de la chronique, collaboration Eddy Delcher

Ils vont récolter du plancton ! L’opération Objectif Plancton se déroule en effet demain à Brest. Le but de cette journée, organisée par l’association Océanopolis à l’occasion de la journée mondiale d’échantillonnage des océans, est de sensibiliser le public à la découverte du plancton. Les plus téméraires seront donc invités à mesurer la transparence de l’eau, à prélever du zooplancton ou encore du phytoplancton à l’aide de différents filets, ainsi qu’à mesurer la température.

Et ça sert à quoi concrètement ?

Ce projet s’inscrit dans l’esprit de la science participative. C’est-à-dire que les prélèvements effectués par les plaisanciers seront traités et analysés par des scientifiques pour mieux comprendre l’évolution des écosystèmes côtiers. Le gros avantage est que ce genre de journée permet de prélever un grand nombre d’échantillons sur une zone relativement large et donne donc une très bonne vision de la répartition du plancton dans la rade de Brest. Et puis ça permet à tout le monde de participer.

Encore faut-il posséder un bateau !

En effet c’est réservé à ceux qui ont cette chance ! Mais justement, pour les autres qui rêvent de sillonner les mers, sachez qu’aujourd’hui les bateaux, c’est comme tout, maintenant : ça se partage ! Grâce à des sites comme par exemple sailsharing.com, vous pouvez soit mettre à disposition votre bateau quand vous ne vous en servez pas ou louer celui d’un particulier, à des prix moins élevés qu’une location classique. C’est un système très malin quand on sait qu’un bateau ne navigue en moyenne que 15 jours par an et passe le reste du temps à dormir au port. D’autres sites, tels que co-navigation.fr et clickandboat.com, adaptent, eux, le système du co-voiturage au nautisme, pour voguer ensemble à prix réduits. Bref, voilà de bonnes raisons de vous laisser mener en bateau cet été !

La chronique « Bonne Nouvelle » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 20 juin 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.