« Corrida, la honte »

Matador
Source photo : Wikipédia

Le livre « Corrida la Honte », un pavé dans la mare tauromachique, vient de sortir. Rédigé par Roger Lahana, Vice-président du Comité Radicalement Anti-Corrida (CRAC) Europe pour la protection de l’enfance, il dévoile les turpitudes de cet art autoproclamé.

AfficheAu menu : fraude fiscale, mensonges, arnaques, tricheries, perversion, intox, corruption, inversion des valeurs, fiasco financier, détournements de fonds publics, noyautage politico-judiciaire, torture, sédition, déviances sexuelles, violences en réunion, troubles à l’ordre public ou encore dévoiement de mineur.

La corrida est définie par le Code Pénal comme « sévices graves et actes de cruauté envers les animaux (art. 521-1 – Livre V – Des Crimes et Délits). Elle est à ce titre interdite et réprimée par la loi sur la quasi-totalité du territoire français. Seuls 11 départements du Sud échappent depuis 1951 à cette interdiction. Si des dérogations ont fini par être accordées, c’est qu’on n’a tout simplement pas réussi à faire appliquer la loi dans les zones concernées.

Vous pouvez vous le procurer sur la boutique en ligne du CRAC Europe, sur le site des Editions du Puits de Roulle. Prix : 20 € (livre) ou 9,99 € (ebook). Tous les droits d’auteur sont reversés au CRAC Europe.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

A l'issue de sa prépa bio au Lycée Chaptal, à Paris, Arnaud intègre l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT). Avant de rejoindre Néoplanète, il a fait ses premières armes de journaliste à Ça m’intéresse et Science&Vie Junior.