Copenhague-la-verte : capitale modèle européenne

DSC_8613Copenhague est depuis 2009 la ville la plus « verte » (dans tous les sens) d’Europe, selon un classement international comportant huit catégories (émissions de CO2, énergie, bâtiments, transport, eau, déchets et utilisation des sols, qualité de l’air et politique environnementale) et 30 indicateurs dont l’alimentation bio.

(*) L’éolien a représenté plus de 33% de la production électrique au Danemark en 2013 (moins de 3% en France), ce qui est un record mondial. Le pays vise 50% de renouvelables en 2020 (éolien + hydro) et 100% en 2050.

 

Copenhague à vélo, les chiffres

Le credo copenhagois : “Si vous ne voyez pas le vélo comme une part de la solution à l’urbanisation dans le monde, alors c’est vous qui représenter une partie du problème. »

  • 1,2 million de kilomètres sont parcourus à vélo tous les ans à Copenhague.
  • Des transports en commun performants et adaptés (métro, bus)
  • 400 Kms de pistes cyclables, vélos en libre-service gratuit depuis 1995.
  • Plus de vélos que d’habitants pas juste écolos : moins cher, plus rapide et plus simple
  • 50 % des habitants de Copenhague se rendent au travail ou à l’école à vélo
  • 63 % des députés se rendent à vélo au Parlement
  • Copenhague a été désignée Ville cyclable 2008 – 2011 par l’UCI.
  • Et des piétons heureux sur des trottoirs continus et protégés des voitures
  • Les voitures ? Il y en a aussi : 20 voitures pour 100 habitants

Retrouvez cet article et plus d’interviews, de photos, et de vidéos dans notre nouveau magazine online et interactif !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yves Leers

Journaliste spécialisé dans les questions d’environnement (AFP), conseil en développement durable (L’Atelier du climat), ex responsable de la communication et de l’information de l’ADEME.