Petits conseils pour être écolo même au bureau

 © femmeactuelle.frImprimantes, néons, ordinateurs allumés ou en veille, gobelets en plastique : l’empreinte carbone des salariés dans les entreprise est bien souvent catastrophique. Pourtant, il existe plein de petits gestes simples et pas si contraignants pour adopter une attitude éco-responsable dans l’entreprise. Listing.

[audio:http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/04/L-heure-du-bureau-vert-est-arrivee-124165539.mp3|titles=L-heure-du-bureau-vert-est-arrivee]

–      En 2009, le groupe de télécoms Aastra France a mis en place «Watchdoc», un outil de gestion de ses imprimantes pour qu’elles impriment systématiquement en noir et blanc recto/verso sur papier recyclé. Rappelons qu’un salarié sur 4 imprime en moyenne 28 pages par jour dont 4 inutilement.

–      Les entreprises peuvent aussi jouer la carte des fournitures en s’équipant de rangements en carton recyclé, colles écologiques, élastiques naturels.

–      La société Ecoburo, elle, commercialise, des produits d’entretien écologiques ou des limiteurs de débit pour robinets.

–      Côté mobilier, Arféo propose bureaux, rangements et cloisons recyclables.

Diminuer la consommation d’énergie © 20minutes.fr

D’après l’ADEME, la consommation d’électricité dans les bureaux a progressé de 76% depuis 1986 alors que nous pourrions facilement réduire de 50% notre consommation en faisant des gestes simples :

  •  éteindre les lumières le soir
  •  rapprocher les bureaux des fenêtres pour capter la lumière
  •  éteindre son ordinateur lorsqu’on ne l’utilise pas.

Rappelons aussi qu’un ordinateur en veille utilise encore 20 à 40% de sa consommation.

> Les entreprises doivent utiliser au maximum des lampes de bureau à basse consommation et des minuteurs ou des lumières à détecteurs de présence qui permettent d’économiser beaucoup d’énergie.

> Et côté informatique, les équipements labellisés «Energy Star» garantissent une consommation inférieure à la moyenne. L’hiver, on leur conseille des radiateurs à 19°C plutôt qu’à 20°C ce qui équivaut à  c’est 7% de consommation en moins.

 © busetcar.comDéplacements

Les entreprises peuvent aussi agir sur les trajets domicile-travail puisqu’ils représentent 30% de la circulation.

  •  Du coup, certaines grandes boîtes ont instauré des plans de déplacements entreprises (PDE) c’est-à-dire des plateformes de covoiturage, parcs à vélos ou bien des navettes reliant les stations de transports en commun.
  •  Mieux : pour réduire les déplacements professionnels, de plus en plus de sociétés optent pour la vidéoconférence. Une solution qui permet aux salariés de gérer efficacement leurs horaires, réduire leurs temps de transports et ainsi diminuer significativement l’émission de CO2.

Cette chronique « Environnement » a été diffusée vendredi 26 avril avril 2013 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.